Appel pour un oui d’espoir et de combat

Ce texte n’émane pas de la rédaction de la revue Multitudes, et n’a pas fait l’objet d’une discussion au sein de son comité de rédaction; il constitue un appel en cours de signature rédigé par un certain nombre d’Eurodéputés dont Alain Lipietz.

La revue Multitudes s’est exprimée sur la question européenne dans un grand nombre de numéros, articles et éditoriaux, et en particulier dans les numéros 3

http://multitudes.samizdat.net/rubrique.php3?id_rubrique=6

et 14

http://multitudes.samizdat.net/rubrique.php3?id_rubrique=387

de la revue, auxquels nous prions les lecteurs de ce site désireux de connaitre les analyses et les positions de la revue sur cette question de se référer.Nous voulons l’Europe politique pour changer la politique de l’Europe

Depuis le traité de Rome, l’Europe s’est construite sur l’économie. Le charbon et l’acier d’abord, l’agriculture, le marché unique et la monnaie unique. Depuis le traité de Nice l’Europe est un vaste marché de 25 pays, mais un fantôme politique.
Pour la première fois dans l’histoire de l’Europe, aujourd’hui 25 gouvernements sont prêts à jeter les bases de l’Europe politique en instituant un peu de supra-nationalité,
Le traité qu’on nous demande de ratifier aujourd’hui est le véritable acte de naissance de l’Europe politique. Il représente le compromis maximum possible dans la démocratisation du pouvoir européen entre les 25 gouvernements actuels, Il a été âprement négocié par nos députés lors de la convention européenne.

Nous votons OUI, car l’Europe est la seule institution politique qui puisse offrir une alternative à l’hégémonie mondiale des USA. A l’heure où les néo-conservateurs américains se lancent à modeler le moyen orient et l’EUROPE ORIENTALE aux conditions de leur leadership, il est urgent que l’Europe se dote d’une politique étrangère unifiée.

Nous votons OUI au TCE, car c’est le texte de refondation de l’EUROPE À 25 pays. Même s’il ne représente pour nous, français, qu’une petite avancée politique, il est pour l’EUROPE entière, un pas de géant. Il est la garantie de l’intégration progressive des pays de l’Est de l’Europe au sein d’une fédération démocratique et d’une égalisation « par le haut » des conditions de vie des populations.

Nous votons OUI au TCE, car les nouvelles « règles du jeu » contenues dans le TCE sont plus démocratiques et plus efficaces que celles du traité de Nice qui régit nos institutions aujourd’hui. Il définit clairement le principe de subsidiarité qui régit depuis le niveau local, les dévolutions de chaque institution.

Nous votons OUI au TCE, car il donne plus de moyens pour se faire entendre, aux représentants élus du parlement européen et au mouvement populaire. Ces moyens, nous nous engageons à les utiliser tout de suite pour contrer les politiques les plus contestables des gouvernements et de la commission européenne.

Nous votons OUI au TCE, car il définit des droits fondamentaux qui font de l’Europe à 25 un garant du respect des droits de l’homme et de l’environnement, de l’égalité Homme femme et des droits des enfants.

Nous votons OUI au TCE, bien qu’opposés aux politiques ultralibérales, inscrites dans le texte, car nous savons que le refus de ce texte laisse le traité de Nice, plus libéral encore, en vigueur. Pour les combattre, il nous faut poursuivre la construction d’un grand mouvement social européen, capable de s’opposer concrètement à chaque proposition ou décision antisociale. (comme pour la directive « Bolkenstein »)

Nous votons OUI au TCE, car les peuples d’Europe s’emparent désormais de la question européenne et qu’il est possible ainsi de défendre une vrai politique d’opposition de gauche au parlement européen en s’appuyant sur des mobilisations sociales européennes. En France, même la mobilisation autour du NON de gauche aura eu le mérite de propager un nouvel intérêt populaire pour l’Europe que nous voulons, sociale, écologique et solidaire.

Nous votons OUI au TCE, car la majorité de droite au parlement européen (dont est issue la commission) ne sera pas éternelle et que nous construisons dès maintenant une alternative politique capable de promouvoir, avec le mouvement populaire et les alter-mondialistes, l’Europe sociale et écologique dans les faits. Une autre Europe est possible, mais elle est dans celle-ci.

Nous votons OUI au TCE, car ce texte renforce le pouvoir du parlement européen, seule instance élue au suffrage universel, et nous donne les moyens de changer les politiques qui y sont inscrites .

Nous votons OUI au TTCE contre Chirac, son plus mauvais défenseur car nous combattons tous les jours sa politique de casse sociale et de régression politique dictée par le capitalisme financier.

Nous votons OUI au TCE contre tous les souverainistes et tous les nationalistes de droite et de gauche qui refusent la supra-nationalité. A l’heure où les multinationales brassent des budgets plus importants que ceux des états, seule la dimension européenne peut redonner du poids à l’action politique et empêcher que nous soyons soumis au diktat des organismes financiers privés.

Nous votons OUI au TCE contre les ultra-libéraux qui ne veulent pas d’une Europe politique capable d’orienter l’économie vers le plein emploi et une vie décente pour tous, à l’opposé de leurs intérêts financiers. L’Europe politique sera un contre pouvoir précieux face à la mondialisation ultra libérale prônée par l’OMC.

Enfin nous votons Oui au TCE en sachant que le progrès social ne sort jamais directement d’un texte le plus beau soit il, mais des mobilisations populaires capables d’arracher aux puissants des droit nouveaux pour transformer les mots en réalité sociale.