Tous les articles par Alliez Eric

Le « Nouveau paradigme esthétique » de Félix Guattari se trouve réorienté par les tenants d’une esthétique relationnelle « Vers une politique des formes » qui fait dépendre la réhumanisation esthétique de la postmodernité de la dé-potentialisation et de la re-stylisation de l’art comme expérience politique « transversaliste » des années contestataires. La transversalité dissensuelle des nouvelles pratiques micropolitiques et micro-sociales qui focalisait l’activité artistique sur « la mise à jour d’une néguentropie au sein de la banalité de l’environnement » s’en trouve rabattue sur une mise en récit consensuelle post-produite pour ce théâtre trans-media de la petite forme auquel donne lieu l’espace relationnellement revisité de l’exposition.

Félix Guattari’s « New aesthetic paradigm » finds itself reoriented by the promoters of relational aesthetics « Towards a politics of forms » which makes the aesthetic re-humanization of postmodernity dependent upon the de-potentialization and re-stylisation of art as a « transversalist » political experience. The type of transversality practiced by micropolitics, based on dissensus and focalizing artistic activities on « revealing negentropy in the banality of our environment » thus finds itself reduced to a consensual narrative, post-produced for the trans-mediatic theater of the exhibition.

Ce Masoch sorti du Texte en faveur d’une Expérimentation-Vie – c’est un programme politique nous assène Deleuze, parce qu’« il n’y a pas d’autre danger que le retour du père ». Masoch emerging from the Text for a Life-Experiment: what Deleuze delivers to us is a political program, because « there is no other danger […]

Au calendrier, cela fait un peu plus de dix ans que Gilles Deleuze nous a quittés. Il n’aura jamais été aussi présent. Une explosion de traductions, d’articles, de numéros spéciaux de revues, d’ouvrages au singulier et au pluriel, de vocabulaires et de dictionnaires, de collections (en Deleuze and /, Deleuze on), d’études critiques, de rencontres […]

Parmi les raisons qui ont présidé à la réalisation de ce Dossier Icône consacré à Peter Weibel, outre la plus évidente, la méconnaissance dans laquelle est tenue son travail en France[[Le nom de Peter Weibel est aujourd’hui associé au ZKM (Centre d’Art et de Technologie des Medias de Karlsruhe) qu’il dirige depuis 1999 et où […]

Présentation

« Que pouvons-nous donner aux Américains ? Notre culture à moitié décomposée ? Les Américains n’ont pour l’instant pas de culture. Mais de nous ils n’ont rien à apprendre… La Russie. La passion promet bien quelque chose. Alors que notre discours n’a la force de rien déplacer. » Wittgenstein (1931) Si l’occasion immédiate de ce […]

Anti-Oedipus Thirty Years On

(Between Art and Politics) http://theater.kein.org/node/view/145 Conférence et séminaire au 5th International Summer Academy, Kunstlerhaus Mousonturm, Frankfurt / »Anti-Oedipus – 30 Years On. Or, Can the Biopolitical Identity between Expression and Construction Give BODY to a New Aesthetic Paradigm ? » ). A kind of entrance into politics took place for me in May 68…’ Gilles Deleuze, Negotiations […]

The BwO Condition or, The Politics of Sensation

This text had been written directly in English for the Symposium TransArt IV, « Theorie und Praxis des organlosen Körpers » (Akademie der Bildenden Künste, Wien, 8-10 november 2001) and published in E. Alliez, E. von Samsonow (Hg.), Biographien des organlosen Körpers, Wien, Turia + Kant, 2003, p. 11-29. This is the forth volume of […]

Ce texte d’Eric Alliez est paru, en mars 2004, dans le (gros)catalogue de la rétrospective Muehl au Mak à Vienne. Noever : Wie würdest Du Deine Malerei bezeichnen ? Muehl : Als aktionistische Konzeptmalerei. 7 – Über den Urknall hinaus (1998) I. – Problème, vous avez dit problème… Il y aurait en effet un problème-Muehl […]

Spinoza au-delà de Marx

Ce texte est d’abord paru in : Éric ALLIEZ, « Spinoza au-delà de Marx », Critique, août-sept. 1981, n° 411-412, pp. 812-821. Sur ANTONIO NEGRI, L’anomalia selvaggia, saggio su potere e potenza in Baruch Spinoza, Milan, Feltrinelli, 1981, 297 p. (L’anomalie sauvage paraît en français en novembre 1982 : A. Negri, L’anomalie sauvage – puissance […]

Sur la philosophie de Gilles Deleuze une entrée en matiére

Une ontologie du virtuel – c’est ainsi, me semble-t-il, que l’on pourrait résumer ce qu’a voulu faire et ce qu’a effectivement produit Deleuze à tous les niveaux de sa philosophie. Historiquement, ou historiographiquement, c’est tout le sens des études bergsoniennes entreprises aussitôt après la publication d’Empirisme et subjectivité, avec les deux articles publiés en 1956 […]

Entre Do It Yourself et leçon d’anatomie politique, les dessins « politiquement incorrects » d’Erwin Wurm égrènent les sculptures d’un temps présent halluciné par un Buster Keaton post-post-minimaliste. Sculpteur d’un corps outlandish et autrichien : il n’est pas interdit de penser aux deux quand on regarde ces dessins exécutés pour Multitudes et la photographie qui […]

Alliez et Negri partent du constat que la guerre globale ne s’affirme pas comme puissance d’ordre impériale sans opacifier toute idée régulatrice de la paix, ramenée à une illusion trompeuse. Absolument contemporaine de la guerre, la paix «postmoderne » s’en déduit comme institution « postdémocratique » d’un état d’exception permanent, continuation de la guerre par […]

Si l’on commence à savoir que Deleuze aura été le premier à reconnaître en Gabriel Tarde (1843-1904) cette manière de « précurseur » dont il a su explorer l’actualité la plus intempestive, il est moins sûr que l’on ait mesuré le caractère constituant de son inspiration pour Deleuze lui-même. Tout se passant pourtant comme si […]

Au livre par Alain Badiou consacré à son « non-rapport » à Deleuze succèdent un Saint Paul, sous-titré La fondation de l’universalisme, et, en série avec ce dernier ouvrage, un recueil d’interventions autour du politique, Abrégé de métapolitique, définissant son effectivité collective comme « principiellement universelle » [[A. Badiou, Deleuze. La clameur de l’Etre, Hachette, janvier 1997 ; Ibid., […]

traduction castillane de art248, rub7, rub65- Un arte que encanta y encandila a nuestros niños no puede ser del todo malo… – Entonces admite usted que el museo del siglo veinte -tal y como lo ha podido ensalzar el filósofo Yves Michaud en un Gran Periódico Vespertino- será un «parque de atracciones, un lugar de […]

- Un art qui ravit nos enfants ne peut être tout à fait mauvais… – Vous admettez donc que le musée du XXIe siècle – ainsi qu’a pu le faire valoir le philosophe Yves Michaud dans un Grand Journal du Soir – sera un « parc d’attractions, un lieu d’animation culturelle, un lieu de divertissement […]

N’étaient le néoconservatisme ambiant, l’inquiétante médiocrité des arguments développés (le plus juste étant encore que les non-œuvres d’aujourd’hui « ne ressemblent littéralement plus à rien ») et leur étonnante publicité, la querelle très-française sur l’art contemporain aurait tout lieu de nous réjouir. Elle signifie de facto que l’art contemporain n’est pas contemporain de tout le […]

1. « Le poulailler européen s’excite alors que le renard n’y est pas encore entré  » ironisait Jörg Haider à propos de la réaction des autres pays de l’Union Européenne à la perspective de son arrivée au pouvoir. Que l’Europe cesse d’être un poulailler dépendra de ce que nous serons capables d’impulser et d’inventer contre Haider. […]

Badiou/Deleuze

Le texte d’A. Badiou que l’on va lire – «Un, Multiple, Multiplicité(s) » – répond à deux articles signés par Arnaud Villani[[Arnaud Villani a depuis publié un Essai sur Gilles Deleuze intitulé La guêpe et l’orchidée (Belin, 1999). et José Gil. Ceux-ci composaient le premier volet d’un dossier Badiou/Deleuze publié dans ce qui sera le […]

La pensée verrouillée

Article paru dans Le Monde des débats, novembre 1999Il y a un abîme entre cette conférence reprenant de très loin la question du biopolitique en passant par une lecture « critique» , provocante et non dénuée d’humour, de la Lettre sur l’humanisme de Heidegger, et le niveau de la polémique déclenchée. Niveau au sens de […]

Badiou/Deleuze

« C’est une histoire étrange que celle de mon non-rapport à Gilles Deleuze… » A. Badiou Pour introduire aux articles d’Arnaud Villani et de José Gil composant le présent Dossier, il était tentant de présenter la Scène du  » non-rapport  » montée par Alain Badiou dans son récent Deleuze. La clameur de l’Être (Hachette, collection  » Coup […]

Barbara Cassin, « Aristote et le logos Conte de la phénoménologie ordinaire »

Sur Barbara Cassin, Aristote et le Logos. Contes de la phénoménologie ordinaire, « Bibliothèque du Collège International de Philosophie », PUF, 1997. « Ce petit livre est, de fait, le relief aristotélicien de l’Effet sophistique » – écrit B. Cassin dans sa Présentation. Le lecteur est ainsi renvoyé d’entrée de jeu au fort volume publié en 1995 (Gallimard) et […]

Alliez Eric

Philosophe. Senior Research Fellow à l'université de Middlesex (Londres). A notamment publié : Les Temps capitaux (préface de G. Deleuze), T.I, Récits de la conquête du temps ; T. II, La Capitale du temps, Vol. 1 : L'État des choses, Cerf, 1991/1999 ; La Signature du monde, ou Qu'est-ce que la philosophie de Deleuze et Guattari ?, Cerf, 1993 ; De l'impossibilité de la phénoménologie. Sur la philosophie française contemporaine, Vrin, 1995 ; (dir.) Gilles Deleuze. Une vie philosophique, Synthélabo, 1998 ; Chroma Drama et Biografie der Organlosen Körpers (dir., en collaboration avec E. Samsonow), Vienne, Turia + Kant, 2002/2003 et (avec Jean-Claude Bonne) de La Pensée-Matisse, Le Passage, 2005. Co-auteur (avec Jean-Clet Martin) de L'Œil-Cerveau. Nouvelles Histoires de la peinture, Vrin, 2007. Membre du comité de rédaction de Multitudes.