Tous les articles par Simon Arnaud

En Russie : obsession de la « guerre aux drogues » et catastrophes sanitaires

Malgré une croissance effrénée de l’épidémie de SIDA en Russie, l’accès aux traitements y est aujourd’hui moins bon que dans les pays d’Afrique subsaharienne et le gouvernement russe s’oppose toujours formellement à la Réduction des risques. La prescription des traitements de substitution est toujours formellement interdite. Les pressions policières sur les usagers de drogues s’expriment de multiples façons : elles contribuent à accroître leur marginalisation et à nuire à leur santé. La « lutte contre la drogue » contribue à créer un contexte favorable à l’oppression systématique des personnes qui consomment les produits incriminés.

When the Obsession with “War on Drugs” causes of Health Disasters. The Example of Russia

Despite an explosive expansion of the AIDS in Russia, the access of treatments is now worse than in sub-Saharan Africa. The Russian government still opposes to the Reduction of Risks and the prescription of substitution treatment is still prohibited. The action of the repression on drug users is taking multiple ways: it contributes to their marginalization and harm their health. The “Fight against Drugs” contributes to creating an environment where there is a systematic oppression of people who use drugs.

Simon Arnaud

Responsable de la prévention pour l’association AIDES. De 2001 à 2008, il a coordonné les partenariats de AIDES en Europe centrale et orientale.