Tous les articles par Formis Barbara

L’art contemporain se rend indiscernable de la vie par une relation de réciprocité où le réel et le fictif se brouillent dans une hybridation mutuelle. Cette hybridation de l’art avec le non-art vient se conjuguer au phénomène de l’interdisciplinarité, où les pratiques acquièrent une force nouvelle et demandent une nouvelle conceptualisation. En partant des études accomplies par Arthur Danto, cet article essaie de redéfinir les notions d’œuvre d’art et de valeur esthétique à la lumière des pratiques corporelles.

Escape from Real

When reality and fiction become blurred and enter into the composition of a strange hybrid, at that moment, contemporary art and life become indiscernible. The formation of such hybrids is often associated with a phenomenon of interdisciplinarity whereby artistic practises gain new force and require a reconceptualisation. Starting from Arthur Danto’s theory, this article attempts to redefine the notions of work of art and aesthetic value from the point of view of body practices.

Formis Barbara

Maitre de conférences en esthétique et philosophie de l’art au département d’Arts plastiques et Sciences de l’art de l’Université Paris I, Panthéon-Sorbonne. Elle a été responsable de séminaires extérieurs au Collège International de Philosophie et chercheuse au département de Théorie de la Jan van Eyck Academie de Maastricht. Elle a dirigé les ouvrages Gestes à l’œuvre (L’Incidence, 2008) et Penser en corps (L’Harmattan, 2009) et vient de publier un livre intitulé : Esthétique de la vie ordinaire (P.U.F., 2010).