Tous les articles par Bell Madison Smartt

Cet article discute de quelques aspects de la créolisation dans le contexte éthique, racial et linguistique qui s’est déployé à partir de certains événements de la révolution haïtienne. This paper discusses some aspects of Creolization in ethnic, racial, and linguistic contexts, as they evolve from certain events of the Haitian Revolution. « Créole », d’après […]

Bell Madison Smartt

Enseigne depuis 1984 à Goucher College avec sa femme, la poétesse Elizabeth Spires. Il est actuellement directeur du centre Kratz pour la création littéraire à Goucher College et il est membre du « Fellowship of Southern Writing » depuis 2003. Il est l’auteur de onze romans dont : {The Washington Square Ensemble} (1983), {Waiting for the End of the World} (1985), {Straight Cut} (1986), {The Year of Silence} (1987), {Doctor Sleep} (1991), {Save Me, Joe Louis} (1993), {Ten Indians} (1996), {Master of the Crossroads }(2000) et {Soldier's Joy}, qui a reçu le prix Lillian Smith en 1989. Le dernier volume de sa trilogie haïtienne, {The Stone that the Builder Refused}, a été publié par Pantheon à l’automne 2004. Les traductions françaises des ses livres ont été publiées chez Actes Sud. Pour plus de détails, voir [->http://faculty.goucher.edu/mbell]