Tous les articles par Bove Laurent

Vivre contre un mur

Que signifie une relecture de Camus aujourd’hui ? D’abord souligner qu’il s’agit d’un penseur de la crise et, malgré les apparences et les détournements, d’une pensée de la radicalité, du refus de la domination et de la résistance. C’est cet aspect critique qui est ici éclairé, à partir des textes de 1937 et ceux qui ont immédiatement suivi la guerre et la Libération. Textes dans lesquels on peut lire une réflexion sur l’anthropogenèse dans un double rapport à une monstruosité à défendre et à une monstruosité politique qui vient, devant laquelle Camus s’efforce de re-penser l’activité d’une résistance.

What does it mean to re-read Camus today? First of all, one must emphasize that he was a thinker of crisis and, despite appearances and abductions, a radical thinker of the refusal of domination and of resistance. It is this critical aspect which I seek to elucidate, in texts dating from 1937, and from the immediate post-war, Liberation period. In these writings one finds a reflection on anthropogenesis in a twofold relation to a monstrosity which must be defended, and an emerging political monstrosity, faced with which Camus strives to re-think the activity of resistance.

Démocratie et orthodoxie chez SpinozaLe texte de L. Bove (suite à l’article de M. Vatter dans le numéro 9 de Multitudes) examine à son tour le trinôme libéralisme, orthodoxie, démocratie, mais à partir de la philosophie de Spinoza. Celle-ci pense en effet une radicalité de l’orthodoxie et une radicalité démocratique en dehors d’une juridication du […]

Connaître par sentiment et force productive du singulierVersion longue de art28, rub12, rub28 On ne comprend pas Vauvenargues si on ne le lit pas du point de vue de la sympathie qu’il appelle et de la révolte qui le porte. Parlons de lui « affirmativement »[[G. I p.103 ; DLE p. 145. L’ édition critique […]

Bove Laurent

Philosophe. Professeur à l'Université d'Amiens. Ses travaux portent sur le spinozisme, les moralistes français, l'éthique et la politique à l'Age classique. Il a notamment publié,{ La stratégie du conatus. Affirmation et résistance chez Spinoza} (Vrin, 1996), {Vauvenargues. Philosophie de la force active. Critique et anthropologie} (dir. éd. Champion 2000), et une nouvelle édition de Spinoza, {Traité politique} (Livre de Poche, classiques de la philosophie, 2002). Il travaille à l'édition (collective) des Œuvres complètes de Vauvenargues. Membre du comité de rédaction transnational de Multitudes.