Tous les articles par CIP-IdF

Signez la pétition : [http://soutien-cipidf.toile-libre.org/->http://soutien-cipidf.toile-libre.org/ À l’été 2003, le mouvement des intermittents et précaires s’opposait massivement à une restructuration de l’assurance-chômage instaurant un principe de capitalisation individuelle des droits sociaux. Profondément excluante et inégalitaire, cette contre-réforme visait à détruire le principe de mutualisation des ressources qui, à travers les annexes 8 et 10 de l’UNEDIC, […]

Interview réalisée par Antonella Corsani et Maurizio LazzaratoLoin de simplement refuser la réforme en cours, la coordination des intermittents et précaires propose un projet de réforme axé sur la réalité de la discontinuité de l’emploi. Il ne s’agit pas de revendiquer mélancoliquement la création d’hypothétiques  » vrais emplois « , mais d’exiger les moyens nécessaires à […]

CIP-IdF

Dans la nuit du 26 juin 2003: occupation massive du Théâtre de la Colline. Le 28 juin, occupation de la grande halle de la Villette : l'Assemblée Générale vote le nom de la coordination : Coordination des Intermittents et Précaires d'Ile de France. Au début du mois de juillet, les grèves et l'annulation des festivals ont permis au mouvement de se constituer dans l'action. Une première rencontre nationale des coordinations a lieu le 9 juillet. ON NE JOUE PLUS, mais la salle Olympe de Gouges, le lieu occupé par la CIP-IdF, sera pendant tout l'été le lieu de production d'une expertise collective sur le protocole de réforme, mais aussi le lieu de production d'une contre-proposition : le nouveau modèle d'indemnisation des intermittents du spectacle. La rentrée de septembre marque le début d'une nouvelle phase : la désacralisation et la mise en cause des institutions culturelles, la poursuite des actions pour l'abrogation du protocole Unedic.