Tous les articles par Corsani Antonella

Au cœur de cet article : l’émergence de la figure du « salarié rentier ». Cette figure n’a rien de nouveau en soi si l’on songe aux différentiels de salaire liés aux hiérarchies socialement déterminées des métiers. Ou bien, si l’on songe aux rentes salariales obtenues par des pans du salariat aux dépens du salariat féminin, précaire, immigré. Ce qui est nouveau, c’est qu’aujourd’hui la rente salariale ressort d’un processus double, d’individualisation du salaire et de « socialisation du capital ». Elle est donc d’une nature nouvelle, par ailleurs, son émergence rend encore plus floues les frontières qui séparent les grandes catégories des revenus : salaire, rente et profit. Dans cet article, il s’agit moins de rendre compte de la figure du salarié rentier d’un point de vue strictement économique que de saisir dans le processus double qui lui donne naissance le fonctionnement propre d’une machine de production de subjectivité qui soude la liaison dangereuse entre capitalisme cognitif et néolibéralisme.

The central concern of this essay : the emergence of the figure of the « wage shareholder ». There is nothing new about this figure in and of itself if one thinks of wage differentials linked to social hierarchies determined by the professions. Or again if one thinks of wage-earning shares obtained by sections of the wage-earning system at the expense of feminine, precarious, and immigrant wage earners. What is new is that today the wage share results from a double process of wage individualization and « socialization of capital ». It is thus of a new nature, and its emergence therefore renders more indistinct the boundaries that separate the main categories of revenue : wage, annuity and profit. In this article, it is less a question of accounting for the figure of the wage-earning shareholder from a strictly economic point of view as to see it in terms of a double process that gives to it the functions proper to a machine producing subjectivity that unite the dangerous link between cognitive capitalism and neoliberalism.

Dans l’entretien qui fait suite à son article, Christian Marazzi aborde avec Antonella Corsani la question d’un biorevenu ex-nihilo, c’est-à-dire financé par une création monétaire ex-nihilo. Le revenu garanti, en tant qu’argent, argent ex-nihilo, peut-il ne pas être nécessairement du capital ? Peut-il rester argent comme argent, forme monétaire de la fuite ? Antonella Corsani […]

Dans une perspective critique du discours sur le revenu garanti, je dessine ici les traces d’un parcours me conduisant à en percevoir quelques limites. Le revenu garanti comme problème. Comme objet à questionner. En même temps, en traversant les frontières des disciplines, et notamment dans un au-delà de l’économie politique et de sa critique, je […]

Antonella Corsani : Cosa diresti se affermassi alla lettura del tuo saggio “Ammortamento del corpo-macchina” che la socializzazione dei mezzi di produzione è consubstancielle alla natura del capitale fisso come capitale umano nel senso in cui tu declini, o piuttosto deformi, questo concetto dopo averlo strappato al pensiero neo-liberale et ibridato con il concetto marxiano […]

Article à paraitre dans Ecorev’Au croisement du droit du travail et du système de protection sociale français, il existait une zone d’exception où l’ « hyperflexibilité » des emplois se combinait avec une certaine « sécurité » pour le salarié, garantissant des marges de liberté plus larges et une certaine mobilité choisie. Tel était le […]

Working paper non publié »Ce n’est pas seulement la Terre qui est empoisonnée, polluée, surexploitée, c’est la fabrique des communautés. » Isabelle Stengers Les professionnels du spectacle ont bénéficié historiquement d’un régime d’assurance chômage « d’exception », assurant une plus grande continuité des revenus qui palliait la discontinuité de l’emploi. Une discontinuité de l’emploi consubstantielle à l’activité du secteur […]

En vue de la Majeure du N° 17 et au de làLes luttes des intermittents comme point de départ. Le projet de la majeur Intermittence, se définit à partir des questionnements politiques qui ont traversé et qui traversent le mouvement des intermittents et des questionnements politiques « sur » ce mouvement et ses formes de lutte vues […]

Traduction espagnole de art124  Diez años de políticas de empleo han puesto en evidencia dos desconexiones fundamentales: el empleo ya no es garantía de una renta satisfactoria y el crecimiento ya no es generador de puestos de trabajo. Proponiendo un desplazamiento (necesario) del ángulo de aproximación de las dinámicas de la globalización liberal, de la relación […]

« Globalisation et propriété intellectuelle La fuite par la liberté dans l’invention du logiciel libre »

Journal des Anthropologues Globalisation Tome 1, 96/97 2004 pp127-150 Dans la continuité d’un processus long de mondialisation, la globalisation exprime une rupture dans les modes de valorisation des capitaux dont l’une des expressions, la privatisation des « biens publics » (santé, formation, éducation, savoir, patrimoine biologique, patrimoine naturel, patrimoines culturels et artistiques, patrimoines urbains), ne peut pas […]

Lorsque nous avons lancé le projet de cette Majeure de Multitudes, nous étions au tout début de la naissance du mouvement Sauvons la Recherche : nos préoccupations et questionnements politiques étaient plutôt centrés sur le mouvement des intermittents du spectacle. Ce dossier reste fortement ancré dans cette lutte au cœur du nouveau capitalisme. Lutte qui […]

Je tiens à remercier les organisateurs de m’avoir invitée à participer à cette table ronde. Mais je tiendrais également à rappeler que la raison de cette invitation répondait, dans l’esprit de mes amis du comité de rédaction de la revue Multitudes qui avaient été sollicitée pour cette table ronde, à un souci de respect d’un […]

En 1929, date évocatrice de la première grande crise du capitalisme industriel, Virginia Woolf publiait «Une chambre à soi ». Sollicitée sur le thème « les femmes et le roman », elle apportait une réponse fort matérialiste à une question sous jacente : pourquoi si peu de femmes écrivains ? En rejetant un point de […]

Dix ans de politiques de l’emploi ont bien mis en évidence deux déconnexions fondamentales : un emploi n’est plus une garantie d’un revenu satisfaisant, la croissance n’est plus la garante de la création d’emplois. En proposant un déplacement (nécessaire) de l’angle d’approche des dynamiques de la globalisation libérale, de la relation capital / travail à […]

Il existe un lien étroit entre la manière nouvelle de penser le chômage et sa gestion et la loi Aubry II sur la réduction et l’aménagement du temps de travail. Ces deux dispositifs agissent de manière complémentaire dans la restructuration du marché du travail et la normalisation juridique et sociale du nouveau salariat. Ils induisent […]

Anciens concepts et innovation théoriqueAu dix-huitième siècle, l’économie politique se constitue comme « science des richesses ». Mais la richesse dont nous parle l’économie politique est immédiatement enfermée dans un champ limité : la richesse est tout ce qui satisfait un besoin matériel et qui relève du marchand, la production des besoins constitutifs de la […]

Père fondateur de l’évolutionnisme en économieL’approche évolutionniste a permis d’affirmer, au sein de la science économique, le caractère graduel, continu, et cumulatif du processus d’innovation, en rupture avec le créationnisme ou le déterminisme qui dominait jusqu’à lors à travers l’orthodoxie néoclassique. La diffusion est créative. Une multiplicité d’acteurs, en une multiplicité de lieux, participe, dans […]

Viejos conceptos e innovación teórica.traduction castillane de art220, rub5, rub601. ¿Por qué hablamos hoy día de capitalismo cognitivo? En la plétora de discursos sobre la economía del conocimiento, por lo general se deja de lado la cuestión más importante, a saber: por qué hoy día sentimos la necesidad de unir la producción de valor económico […]

Bernard Pecqueur , » Dynamiques territoires et mutations économiques »

Sur Dynamiques territoriales et mutations économiques, ouvrage coordonné par B.Pecqueur, L’Harmattan, 1996. La crise du Fordisme a été avant tout la crise de l’usine fordiste. L’usine se diffuse dans le territoire: dès lors, ce dernier acquiert une consistance jusque-là limitée par les murs de la fabrique tayloriste ; murs qui séparaient les espaces de travail […]

Corsani Antonella

Enseignant-chercheur à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle travaille sur capitalisme cognitif, mutations du travail et métamorphoses du rapport salarial. Dernière publication : Un salariat au-delà du salariat ? (en collaboration avec Marie-Christine Bureau) 2012, à paraître.