Tous les articles par Guérin Isabelle

Les leçons du microcrédit
Le microcrédit, en Inde comme ailleurs, a été présenté ces dernières années comme un outil d’éradication de la pauvreté, permettant d’abolir des formes d’endettement informelles asservissantes, de soutenir la diffusion du capitalisme populaire et de promouvoir l’émancipation féminine. Plusieurs années de recherche en Inde rurale du Sud (Tamil Nadu) montrent que le microcrédit a surtout pour effet de renforcer une « démocratie de patronage ». La dette, sous toutes ses formes, reste un puissant moteur de paupérisation des travailleurs pauvres mais aussi de construction des identités individuelles et collectives et de différentiation sociale.

Good debt?
Bad debt?
The lessons of microcredit
In India as elsewhere, microcredit has been celebrated as a powerful tool for the eradication of poverty and informal debt, and for the promotion of popular capitalism and women’s empowerment. Several years of fieldwork in rural southern India (Tamil Nadu) show that microcredit mainly has the effect of reinforcing a patronage democracy. Debt, whatever its form, remains a powerful force for the impoverishment of the labouring poor, while shaping individual and collective identities and contributing to social differentiation.

Guérin Isabelle

chercheure à l’UMR 201 Développement et Sociétés (Paris I / IRD) et affiliée à l’Institut Français de Pondichéry et au Centre Européen de la Recherche en Microfinance. Elle est spécialisée en analyse socioéconomique des questions d’exclusion bancaire et financière, en accordant une attention particulière aux inégalités de genre. Elle a publié récemment India’s unfree workorce. Old and new practices of labour (2009, Oxford University Press, ouvrage co-édité avec Jan Breman et Aseem Prakash), Femmes, économie et développement. Entre résistance et justice sociale (2011), ouvrage co-édité avec Madeleine Hersent et Laurent Fraisse, Éditions Eres / IRD.