Tous les articles par Illuminati Augusto

La cartographie représente, aux marges du monde connu, les monstres multiples que la polémique politique évoque pour dénoncer les dangers de la révolution : l’hydre à mille têtes qui hante les cauchemars des classes dominantes et qu’il faut exterminer ou assujettir. Hérétiques, sauvages, esclaves rebelles, prolétariat industriel et (enfin) intermittents… dont l’anomalie est mise en production avec profit. Mais le véritable monstre froid, le Léviathan, c’est l’État…

Cartography represents monsters at the borders of the known world. Those monsters are evoked by politics in order to denounce the dangers of revolution : the many-headed hydra which represents the nightmares of the dominant classes and that must be detroyed or subjugated. Heretics, sauvages, rebel slaves, the industrial proletariat and finally the precarious workers, whose anomaly is exploited to produce profit. But the ultimate cold monster, the Leviathan, is indeed the State…

La fête de l’âne Quelques conséquences politiques de la pensée faible italienne

Pour déchiffrer la nébuleuse de la « pensée faible » italienne, s allons partir essentiellement des écrits de Vattimo, parce ce philosophe a eu le double mérite de fabriquer les instruments théoriques d’une telle idéologie en réinterprétant et en acclimatant en Italie la pensée de Nietzsche et de Heidegger et de gérer allégrement (et « énergiquement ») le succès […]