Tous les articles par Inaba Nanako

mais la logique des anti-nucléaires à Tokyo n’est pas la mienne
Sociologue et membre de No Vox international, Nanako s’intéresse aux femmes migrantes et, depuis l’accident de Fukushima, aux femmes et aux personnes qui y vivent encore malgré la contamination. Ses étudiantes originaires de Fukushima estiment ne pas pouvoir se désolidariser de leurs pères que l’abandon du nucléaire condamnerait à la mort physique s’ils étaient assignés aux travaux de liquidation, ou à une mort sociale s’ils abandonnaient leurs emplois dans le nucléaire.

I am against Nuclear Power but the Logic of the Anti‑nuclear Activists in Tokyo is not Mine
Sociologist and member of the No Vox International, Nanako looks at migrant women, and since the accident in Fukushima, at those who still live there despite the contamination. Her students from Fukushima feel that they can not leave their families. The abandonment of nuclear power would condemn them to physical death if they were assigned to the work of liquidation, or to a social death if they left their jobs in nuclear power.

Inaba Nanako

est sociologue à l’Université d’Ibaraki. Ses recherches portent sur les mouvements sociaux du précariat urbain, notamment des chômeurs et des sans-abri en France. Elle travaille actuellement sur les mouvements antiglobalisation et antipauvreté autour des grands sommets. Elle est également membre actif du réseau international « No Vox ».