Tous les articles par Karakostaki Charitini

Pathologies d’un mouvement L’article établit le récit du mouvement
d’occupation de la place
Syntagme à Athènes par les Indignés
grecs au printemps 2011
suite aux annonces de différents
plans d’austérité. Il décrit précisément
les motivations des
occupants, les différents publics
qui se rassemblent sur la place,
leur argumentation concernant
le refus des différentes mesures
économiques et la demande de
démocratie directe. Différentes
temporalités et espaces traversent
le mouvement : des rassemblements
massifs populaires
à son épuisement au printemps 2012, en raison notamment d’un
système politique peu favorable
aux manifestants. L’article tire
donc un bilan de cette action
politique éphémère.

Indignation in Athens – Pathologies of a Movement

This article describes the modalities
and motivations of the demonstrators who occupied the Syntagma
Square in Athens, in the Spring
of 2011. Various segments of the
population, with various temporalities,
spaces and agendas animated
the movement until its exhaustion,
in the Spring of 2012, in a political
context unfavorable to the demonstrators.
The article offers a precise
description as well as an analysis
of this short-lived political action.

Karakostaki Charitini

est politologue, doctorante en sociologie à l’EHESS (Groupe de sociologie politique et morale). Ses domaines de recherche sont la sociologie de la fête, la sociologie de l’État et l’ethnographie des institutions. Elle a publié notamment des articles sur les festivités après les championnats de football et l’épidémie de SIDA.