Tous les articles par Eloi Laurent

Il est courant de douter de la capacité de la gauche à gouverner l’économie. Mais la crédibilité comptable exigée par les agences de notation plombe la société par la récession. La confiance dans des institutions financières autonomes a montré aussi ses limites. La nouvelle politique sera liée aux enjeux écologiques. Si ceux-ci sont articulés avec la justice sociale, ils mobiliseront les citoyens, y compris économiquement. Le développement de l’économie verte produira de nouveaux emplois et de nouvelles richesses, surtout si on change la manière de mesurer la richesse et qu’on devient capable de valoriser la justice sociale et l’équité environnementale. L’urbanisation des territoires rend ces enjeux partagés par de larges cercles de nos concitoyens et susceptibles de débats démocratiques, donc d’investissement généralisé.

How Ecologically and Economically Credible Can the Left Be in 2012?
Everybody does not trust the Left’s ability to govern the economy. The budgetary responsibility demanded by rating agencies leads to depression, and further deficit. The confidence given to autonomous financial institutions has also shown its limits. The new economic policy will be driven by ecological challenges. If those are linked with social justice, the Left will be able to unite citizens and capture investment. The development of a green economy will create opportunities for new jobs and new wealth, especially if we are able to change the way of measuring wealth and if we are able to give values to social justice and territorial equity. Urban development transforms these issues into shared challenges, in need of democratic debates and public investment.

Eloi Laurent

Économiste sénior et conseiller scientifique à l’OFCE (Centre de recherche en économie de Sciences-Po). Il enseigne à Sciences-Po, à Stanford, et au collège des Hautes études européennes à la Sorbonne. Il a été attaché parlementaire à l’Assemblée Nationale (1999-2000) puis collaborateur au cabinet du Premier Ministre (2001-2002). Il a été chercheur invité à l’Université de New York et à la Columbia à New York ainsi qu’au Centre d’études européennes de Harvard. Il a co-écrit avec Jean-Paul Fitoussi La nouvelle écologie politique en 2008 et codirigé avec lui France 2012 ; e-book de campagne à l’usage des citoyens.