Tous les articles par Ma Mung Emmanuel

La migration chinoise s’est accélérée depuis une quinzaine d’années, égrenant des établissements sur tous les continents. Pour tous il s’agit d’une promotion sociale éventuelle, à produire sur un marché du travail parallèle tenu par des compatriotes. Les perspectives d’emploi ont été réduites par la crise. Les migrants chinois se reportent alors sur des marchés précaires ou au contraire sur les marchés internationaux de construction. Nombre d’entre eux se font aussi les commerçants des nouveaux objets chinois fabriqués pour l’export.

Migrations and transmigrations in the chinese entrepreneurial diaspora

Chinese migration has accelerated over the past 15 years, with new establishments on all continents. It brings social promotion, on a parallel labor market controlled by fellow-nationals. When employment dropped because of the economic crisis, these migrants moved towards more precarious markets or towards international construction markets. Many of them also trade new Chinese commodities made for export.

Ma Mung Emmanuel

directeur de recherche au CNRS, directeur du centre de recherches Migrinter. Le prolétaire, le commerçant et la diaspora, REMI 2009. Chinese migrations and china’s foreign policy in africa. Journal of chinese overseas, vol. 4, no1, 2008. La diaspora chinoise : géographie d’une migration, Ophrys, 2000. Mobilités et investissements des immigrés, L’Harmattan, 1996.