Tous les articles par Maesschalck Marc

L’étude des formes actuelles de la gouvernance permet de mettre en lumière les « formes d’expérimentation sociale » fondées sur l’enrôlement du collectif. Cela signifie qu’aujourd’hui la définition de l’effectivité d’un système de règles passe moins par la possibilité de réaliser une subsomption justifiant la validité interne d’une procédure que par « le pouvoir d’inférence à l’égard de la production d’une forme de vie sociale satisfaisante ». C’est pourquoi « la question de la normativité du droit se déplace de la cohérence formelle de son contenu sémantique vers son potentiel pragmatique de gouvernance comme institution sociale ». Il devient par là urgent d’inventer de nouvelles formes de coopération sociale à même de contrer « l’opportunisme » des acteurs sociaux capables de saisir les opportunités déterminées par la crise des formes institutionnelles classiques.

The study of current forms of governance sheds light on « forms of social experiment » based on collective participation. The effectiveness of a system of rules relies less on realizing a subsumption justifying the inner validity of a procedure than on the « power to infer the production of a satisfying form of social life ». This is why « the question of the law’s normativity is displaced from the formal coherence of its semantic content towards its pragmatic potential of governance as a social institution ». It is therefore urgent to invent new forms of social cooperation able to counter the agents’ « opportunism » in their attempts to seize the new opportunities opened by the crisis of classical institutions.