Tous les articles par Matso

L’article porte sur les événements d’octobre 2005 à Mayotte : on y montre notamment que le discours sur les clandestins, qui sert de justification à la mise en place des mesures de police contre l’immigration à Mayotte, n’est pas le discours des clandestins sur eux-mêmes, que ce dernier discours est proprement inaudible. Les violences des […]

Kou s’na kirtassi ? Andra Bahari ni !

« Tu n’as pas de papiers ? Fous le camp dans la mer ! ».Pour toi Bendoi, instituteur, gentilhomme de Sima, lecteur de Montaigne et de La Fontaine, Mort en mer avec ton fils en juin 2002. « – Tsi dzwala ni venze, be ni si yengue Andra moroni bassi, ivo ou venzao lazimou, ou […]

Matso

Vit de temps en temps à Mayotte et aime à circuler dans le Nioumakélé (l'arrière pays anjouanais). Il a enseigné naguère le français dans la commune de Sima (Anjouan) et a composé quelques chansons. Il a acquis son surnom (qui signifie : « les yeux ») à Mayotte. Ses amis ont tenu à ce que son texte soit signé : « Matso ya na makyo », « les yeux et les oreilles ».