Tous les articles par Neocleous Mark

Cette étude enquête sur le sens politique d’un des aspects de la pensée d’Edmund Burke qui est resté relativement inexploré : le monstre. Après avoir montré comment la figure du monstre apparaît dans l’esthétique de Burke, l’auteur examine les raisons politiques de l’usage de la métaphore du monstrueux. L’article suggère que ces raisons sont politiques et qu’elles reposent sur la crainte que Burke éprouve pour la canaille [mob] et que cette crainte nous suggère, de plus, des éléments interprétatifs importants pour l’analyse de l’idéologie conservatrice.

This article explores the political meanings of a relatively unexplored dimension of Edmund Burke’s thought: the monster. After first showing the extent to which the figure of the monster appears in Burke’s category of the aesthetic, the author speculates on some of the political reasons for Burke’s use of the metaphor of the monstrous. The article suggests that these political reasons lie in Burke’s fear of the mob, and that this fear tells us something important about the conservative ideology of order.