Tous les articles par Sadin Eric

Le nouveau paradigme de la surveillance

Entretien

Éric Sadin évoque au cours d’un entretien en deux parties, l’apparition récente et historiquement inédite d’un « bouillon de culture » favorable à l’instauration et à l’intensification progressive de techniques dressées en vue de pénétrer les comportements. Il décrit ce composé comme étant formé – 1/d’une architecture technologique sophistiquée – 2/d’un environnement géopolitique instable qui situe désormais la collecte de données comme le socle stratégique décisif – 3/d’une science marketing qui ambitionne de deviner en amont les désirs des consommateurs grâce à l’analyse des traces numériques disséminées par nos actions quotidiennes. La portée des incidences anthropologiques, politiques, sociales, juridiques, induites par cette « maille globale » est explorée dans la spécificité de chacune de ces dimensions autant que dans leurs complexes interactions.

The New Paradigm of Surveillance and Big Brother does not Exist (although He’s Everywhere)

In an interview in two parts, Éric Sadin analyzes the new conditions which make possible the intensification of various techniques devoted to the penetration of our behaviors. These conditions are 1) a sophisticated technological architecture, 2) a geopolitical environment which provides the collection of data with crucial strategic stakes, and 3) marketing techniques which track, compute and guess consumer behaviors. The anthropological, political, social and judicial implications of this tracking, computing and guessing are countless.

Éric Sadin évoque au cours d’un entretien en deux parties, l’apparition récente et historiquement inédite d’un « bouillon de culture » favorable à l’instauration et à l’intensification progressive de techniques dressées en vue de pénétrer les comportements. Il décrit ce composé comme étant formé – 1/d’une architecture technologique sophistiquée – 2/d’un environnement géopolitique instable qui situe désormais la collecte de données comme le socle stratégique décisif – 3/d’une science marketing qui ambitionne de deviner en amont les désirs des consommateurs grâce à l’analyse des traces numériques disséminées par nos actions quotidiennes. La portée des incidences anthropologiques, politiques, sociales, juridiques, induites par cette « maille globale » est explorée dans la spécificité de chacune de ces dimensions autant que dans leurs complexes interactions.

The New Paradigm of Surveillance and Big Brother does not Exist (although He’s Everywhere)

In an interview in two parts, Éric Sadin analyzes the new conditions which make possible the intensification of various techniques devoted to the penetration of our behaviors. These conditions are 1) a sophisticated technological architecture, 2) a geopolitical environment which provides the collection of data with crucial strategic stakes, and 3) marketing techniques which track, compute and guess consumer behaviors. The anthropological, political, social and judicial implications of this tracking, computing and guessing are countless.

Sadin Eric

Alterne la rédaction de textes littéraires, théoriques, ainsi que la conception de dispositifs multimédias. Enseigne à l’École Supérieure d’Art de Toulon ; professeur invité auprès de l’ÉCAL de Lausanne, Guest Professor à l’université d’art Iamas (Japon). Suite à ses recherches explorant les mutations contemporaines des conditions de l’écrit, il est impliqué dans une large enquête portant sur les conditions actuelles de la surveillance, suivant des modalités formelles distinctes qui s’informent mutuellement (organisation d’un colloque au Palais de Tokyo en 2008 – essai théorique – texte poétique – dispositif théâtral à venir). Il présente régulièrement des conférences et des lectures/performances en Europe et en Asie. Lauréat de la Villa Kujoyama (Kyoto, Japon) ; Prix Pompidou Flash Festival 2004 pour Tokyo_reengineering. Tokyo (P.O.L, 2005) ; Times of the signs (Birkhäuser, 2007) ; Surveillance Globale (Climats/Flammarion, 2009) ; Globale Paranoïa (Les Petits matins, 2009).