Tous les articles par Sánchez Raúl

Le renouveau attendu après l’élection de Barack Obama en Amérique du Nord, ne saurait faire oublier que les premiers vrais craquements de l’ordre néolibéral (1980-2008) sont venus de l’Amérique latine depuis bientôt dix ans. Frémissement au Mexique dès les années 1990, avec le zapatisme qui a compté tellement pour toute la génération Seattle dans la […]

L’Europe, Ceuta, Melilla : la perspective des camps

L’Europe confédérale repousse ses frontières vers le sud et en confie la gestion (répression, enfermement, déportation) aux pays limitrophes, comme nous l’avons vu récemment au Maroc, dans les enclaves coloniales espagnoles de Ceuta et Melilla. Les migrants sont assimilés à une catastrophe naturelle, les dirigeants politiques se livrent à une surenchère raciste et la frontière […]

Quelques conseils pour désarmer un régime de guerre globale permanente Le mot d’événement semble presque banal pour parler des trois journées de mars qui ont irradié Madrid, Barcelone et un peu toute l’Espagne jusqu’au petit matin des élections générales : agglomération nébuleuse de processus imperceptibles, d’éclosion d’énoncés et de passions collectives, d’irruptions imprévisibles et d’acteurs […]

La pueblada des 19 et 20 décembre en Argentine a déterminé le premier rôle premier de la multitude en tant que puissance de refus. En ce sens, elle n’a pas eu d’auteur. Cette puissance, qui a déjoué l’état de siège ainsi que les opérations de récupération des appareils syndicaux et politiques, n’a résidé que dans […]

L’importance de la grève générale du 20 juin dernier en Espagne réside moins dans sa signification propre que dans les effets de redondance, de condensation et de prolifération d’une multiplicité de conflits et de subjectivités qu’elle a contribué à renforcer et dont la composition n’entre vraiment pas dans le cadre travailliste et corporatiste des grands […]

Sánchez Raúl

De formation philosophique , il est est traducteur . Il vit à Madrid.. En 1991 il rencontre Toni Negri, Maurizio Lazzarato, Giuseppe Cocco, Michaël Hardt .et édite dans la foulée, en espagnol, plusieurs œuvres de Toni Negri. Depuis 1990 est engagé sur plusieurs terrains de lutte comme l'insoumission, l'occupation des centres sociaux, l'activisme hacker [->http ://www. sindominio.net], et récemment l'Universidad Nómada [->http:/www.sindominio.net/unomada]. Membre de la rédaction internationale de {Multitudes}