Tous les articles par Secretan Victor

BATTANT

Une très triste nouvelle : Joel Dever, la moitié du duo Battant, nous a quitté bien trop prématurément il y a quelques semaines, à l’âge de 25 ans. En novembre dernier le groupe Battant jouait en concert au Point Éphémère à l’occasion de la sortie du numéro Gouines rouges, viragos vertes de Multitudes. C’est donc […]

Le Mouvement du 15 Mai, rassemblé environ un mois sur la Puerta del Sol de Madrid autour du chant No nos moveran (repris des combats des républicains espagnols de 1936), s’inscrit dans un vent de révolte qui agite depuis de nombreux mois tout l’espace méditerranéen. Des rues de Sidi Bouzid aux villes de Syrie, en passant […]

Giasco Bertoli, Tennis Courts

Dans ce numéro, la revue Multitudes présente dix-sept photographies inédites de la série Tennis Courts – Tennis Courts, Giasco Bertoli, Nieves, Zurich, 2009. de l’artiste Giasco Bertoli. Il a débuté cette série en 1999 dans le Sud de la Suisse, sa région d’origine, et l’a poursuivie jusqu’à aujourd’hui au gré de ses voyages. Si le […]

Serralongue Undercover!

À la fin des années 1990, Bruno Serralongue a réalisé deux séries assez singulières au regard du reste de son œuvre, en s’immergeant dans les rédactions de deux journaux quotidiens. Ces séries, sur lesquelles nous nous sommes entretenus, sont issues d’une démarche qui renverse les codes habituels de l’artiste. Car, en prenant intentionnellement la place du journaliste, Serralongue questionne les frontières de la représentation du réel. Faisant de sa dernière exposition, Feu de camp, un « moment de direct », le photographe cherche à renouveler la pratique en opérant un subtil glissement de l’art à l’événement.

Serralongue UNDERCOVER!

In the late 1990s, Bruno Serralongue realized two series quite unique in relation to the rest of his work, immersing herself in the newsrooms of two newspapers. This series, on which we spoke, are the result of a process that reverses the usual codes of the artist. Because, intentionally taking the place of the journalist, Serralongue questions the boundaries of the representation of reality. Making his last exhibition, Campfire, a « time line », the photographer seeks torenew the practice by making a subtle shift from art to the event.

Secretan Victor

membre du collectif de rédaction de la revue Multitudes et rédacteur pour Lazlo Magazine. Il s’intéresse particulièrement aux mutations des pratiques photographiques et aux nouvelles formes de représentations du réel à travers la photographie documentaire.