Tous les articles par Solomon Jon

About Liu Xiaobo

Réponse à quelques critiques Nord-AméricainsA blog proposal to dissuade the American Left from voicing support for Liu Xiaobo’s receipt of the Nobel Prize was widely circulated recently. The author was critical of the Charter 08 document that got Liu imprisoned last year, calling it “ahistorical” and “naive”. It was said to be “far too general” […]

A friend circulated today [this blog post->http://prop-press.typepad.com/blog/2010/10/on-the-nobel-peace-prize-2010.html whose purpose is to dissuade the American Left from voicing support for Liu Xiaobo’s receipt of the Nobel Prize. The author is critical of the Charter 08 document that got Liu imprisoned last year, calling it « ahistorical » and « naive. » It is said to be « far too general » in […]

Comment le langage et la culture sont transformés en propriété privée dans la transition du capitalisme industriel au capitalisme cognitif. Les universités ont été récemment transformées par l’informatisation, la pratique de l’évaluation et les classements à l’échelle globale. Ceci permet de contrôler les oscillations de valeur de leurs produits. Alors que l’université du capitalisme industriel était un grand institut national de traduction vers et depuis la langue nationale, les publications sur le net donnant droit à la propriété intellectuelle se font en anglais global. Cette langue qui permet une pollinisation maximale du savoir entraîne la privatisation et la limitation des productions culturelles nationales.

Financialisation of knowledge

How the language and culture are transformed into private property in the transition from industrial capitalism to cognitive capitalism. Universities have recently been transformed by the practice of evaluation and ranking on a global scale.This allows to control the fluctuations in the value of their products. While the University of industrial capitalism was a great national institute of translation to and from a national language, publications on the net giving the right to intellectual property are in global English.This language allows a maximum pollination of knowledge but it leads to privatization and the limitation of national cultural production.

l’université néolibérale, lieu d’élaboration d’un nouveau putonghua (langue commune) En Asie de l’Est et dans ses environs[1], la restructuration néolibérale de l’Université s’est trouvée associée à l’institutionnalisation de l’anglais en tant que langue officielle des savoirs innovants et moyen de réalisation de la segmentation sociale[2]. À l’évidence, les aspects linguistiques de la privatisation ont soumis les […]

Version originale de art1100 It has always seemed rather symptomatic of a critical, yet largely untheorized, problem in the new praxis of the multitudes that the intellectual project bearing that name, the journal Multitudes, should be undertaken in a single, national-and formerly imperial-language. Certainly, the interesting role of French in relation to global English as […]

Acceptant l’idée avancée dans Empire que les réseaux de langage constituent un lieu primordial pour les multitudes dans la lutte contre l’Empire global, ce bref article se demande comment les problèmes de l’interlocution sont engagés à l’intérieur d’un texte, ou de quelle façon ils pré-figurent un certain type d’interlocution chez les intellectuels du non-Occident. En […]

I have tried writing this in French, and while it worked okay (with lots of patience expected from the reader) it simply takes me too much time. Like every other laborer, I am subject to the laws of time in relation to work, and have already committed a huge amount of « temporal resources » to the […]

Solomon Jon

Maître de conférences à Shanghai Jiaotong University. Il est le traducteur en chinois de La Communauté désœuvrée de Jean-Luc Nancy et le co-éditeur de Translation, Biopolitics, Colonial Difference (Hong Kong University Press, 2006). Il est membre du comité de rédaction de plusieurs revues, dont Multitudes et Traces (États-Unis, Japon, Chine, Corée).