Tous les articles par Beaucé Patrick

À travers le mouvement des Fab Labs la société civile parvient à mobiliser forces productives, savoirs scientifiques et techniques. Ces ateliers ouverts sur la cité sont une promesse d’émancipation. Les objets qu’on y conçoit et fabrique ne découpent plus des fonctions dans le tissu de nos actes mais augmentent la perception humaine, produisent de nouvelles formes de la sensibilité. Cette situation nouvelle donne au design l’opportunité de rompre avec le paradigme du «  standard ».

Design and the end of commodities

With the movement of Fab Labs society can mobilize productive forces and scientific and technical knowledge. These open workshops promise emancipation. The objects that we design and produce do not divide up our actions but take increase human perception, producing new forms of sensitivity. This new situation gives design the opportunity to break with the “standard” paradigm.

Beaucé Patrick

Travaille avec Bernard Cache au sein de l’agence d’architecture et de design « Objectile ». Dernière publication de l’agence : « Fast wood, a brouillon project », Consequence 6, Institute for Cultural Policy, Springer Wien New York, 2007, Hamburg. Il publie également des articles concernant l’enseignement du design. Dernière parution : « Design et travail, cinq expériences pédagogiques », in L’appartement : une métaphore du monde, un projet de recherche/création en design, coédition ESAD de Valenciennes et Lab-Labanque de Béthune, 2012.