Tous les articles par de Tapia Stéphane

La migration turque très largement distribuée dans le monde garde sa référence à une origine commune. Les entreprises y sont nombreuses. Entre pays d’origine et pays de résidence s’intercalent des pays de transit tandis que s’institue une circulation continue. La filière migratoire comme la migration internationale font jouer des traits culturels communs qui rapprochent les migrants et leur permettent de participer à la même économie collective. Le gouvernement essaie de les contrôler politiquement et religieusement, mais la plus grande formation intellectuelle des opposants leur donne un fort ascendant. On ne peut parler de diaspora tant les groupes sont à géométrie variable. La dimension économique de la culture a pris le dessus.

Transnational and cultural dimensions of turkish migrations in Europe
Turkish migrants tend to keep a common reference to their common origin, with a continuous fluidity between the homeland, the place of residence and places of transit. Common cultural features bring migrants together and allow them to participate in a shared collective economy. The government attempts to control them politically and religiously, but the higher education of the opponents gives them more influence. Although the groups are very diverse among this diaspora, the economic dimension of culture seems to dominate among them.

de Tapia Stéphane

professeur à l’Université de Strasbourg. Avec Samim Akgönül et Christine Inglis, eds, in International journal on Multicultural Societies 2/11/2009, (Turks abroad : Settlers, Citizens, Transnationals), Unesco 2010. Avec Ahmed Içduygu, numéro spécial Revue Européenne des Migrations Internationales Turquie 2006 : aux portes de l’Union Européenne ?, vol. 22/03/2006. Migrations et diasporas turques, Circulation migratoire et continuité territoriale, Maisonneuve & Larose, IFEA Istanbul, 2005.