Tous les articles par Dupart Dominique

Pour une musique de résistance Théorie du Stone

Pour une musique de résistance
Théorie du Stone
À New York, une scène musicale s’est installée dans une ancienne épicerie, The Stone. Se mêlant aux bruits de la ville, on y joue des musiques de résistance – le blues, le klezmer, le free jazz –, musiques de position dans une guerre perpétuelle contre l’évacuation des pauvres et des artistes, dont l’unique principe poétique et politique est l’expérimentation. Comme en réponse au monumental et commémoratif Ground Zero non loin de là, le festival Fukushima ! a pris place au Stone, donnant à penser musicalement la catastrophe et l’expropriation.

For a Music
of Resistance
Theory of the Stone
In New York, a music scene is housed in a former grocery store, The Stone. Mingling with noises from the city, musics of resistance – blues, klezmer, free jazz – are played there. Position musics in a perpetual war against drainage of the poor and artists, whose unique poetic and political principle is experimentation. As if in response to the monumental and memorial Ground Zero nearby, the Fukushima! festival took place at the Stone, to think musically disaster and expropriation.

Dupart Dominique

est maitre de conférences en littérature française à l’université de Lille III. Elle est membre des comités de rédaction des revues Vacarme et Ecrire l’Histoire. Avec Mélanie Traversier, elle co-dirige le séminaire transdisciplinaire « Créer l’/Histoire » à l’université de Lille III.