Tous les articles par Hörl Erich

Notre rapport aux technologies médiatiques ne nous met pas tant en présence de nouveaux objets que de nouveaux environnements. C’est donc à partir d’une écologie générale qu’il nous faut tenter de comprendre les médias, nouveaux et anciens. Les réflexions de Félix Guattari, Gilbert Simondon, mais aussi l’agentivité environnementale de Mark Hansen ou la « struction » de Jean-Luc Nancy sont convoqués ici comme autant de pistes fécondes en direction d’une techno-écologie du sens.

The New Ecological Paradigm
Our relations with media technologies does not so much expose us to new objects, but rather to new environments. We therefore need a general ecology in order to understand media, new and old. Félix Guattari, Gilbert Simondon, Mark Hansen and Jean-Luc Nancy are discussed here, among others, in order to pave the way for a techno-ecology of meaning.

Hörl Erich

professeur de Philosophie des Médias et de Technologie des Médias à la Ruhr-Université de Bochum (Allemagne). Ses recherches sont centrées sur les aspects fondamentaux de la cybernétisation de nos formes de vie. Actuellement il travaille sur une écologie générale des médias et de la technologie. Parmi ses publications récentes : Die technologische Bedingung. Beiträge zur Beschreibung der technischen Welt, Berlin, Suhrkamp, 2011.