Tous les articles par Hamid R. Ekbia

L’hétéromation
La numérisation de l’économie –  comme de la vie quotidienne  – a transformé la division du travail entre humains et machines, versant beaucoup de gens dans du travail qui est à la fois caché, mal payé ou accepté comme incombant à « l’usager » de la technologie digitale. À travers clics, balayages, connexions, profils, emails et courriers, nous sommes les participants plus ou moins volontaires à des pratiques digitales dont la valeur profite à d’autres, mais peu ou pas à nous. Hamid Ekbia et Bonnie Nardi nomment hétéromation ce type de participation : l’extraction de valeur économique au moyen de travail pas cher ou gratuit caché sous des apparences d’automation algorithmique. Ils explorent ici les processus sociaux et technologiques par lesquels la valeur est extraite du travail numérisé.

Heteromation
The computerization of the economy—and everyday life—has transformed the division of labor between humans and machines, shifting many people into work that is hidden, poorly compensated, or accepted as part of being a “user” of digital technology. Through our clicks and swipes, logins and profiles, emails and posts, we are, more or less willingly, participating in digital activities that yield economic value to others but little or no return to us. Hamid Ekbia and Bonnie Nardi call this kind of participation—the extraction of economic value from low-cost or free labor in computer-mediated networks—“heteromation.”

Hamid R. Ekbia

Professeur d’informatique, de sciences cognitives et d’études internationales, directeur du Centre de recherche sur l’interaction médiatisée de l’Université de l’Indiana à Bloomington. Il est l’auteur de Artificial Dreams: The Quest for Non-Biological Intelligence et coéditeur de Big Data Is Not a Monolith  (MIT Press).

Bonnie A. Nardi

Professeure d’informatique à l’École d’informatique et de sciences informatiques Donald Bren de l’Université de Californie à Irvine, cofondatrice du Centre de recherche en développement durable, de préparation à l’effondrement et de technologie de l’information. Elle est co-auteur de Acting with Technology (MIT Press).