Tous les articles par Hénaff Marcel

L’intangible et l’inestimable
Les biens immatériels,
le marché et le sans prix
Tandis que les biens matériels sont relativement aisés à évaluer parce qu’ils sont tangibles et quantifiables, les biens immatériels (ou « intangibles ») demandent une méthode plus complexe d’évaluation. Ainsi en va-t-il des savoirs, des services, des productions de l’esprit et de la culture en général. Il existe en effet un marché de tels biens et cela depuis qu’il existe des échanges marchands. Trois opérations le permettent : l’évaluation par unités mesure, le formatage des activités, l’échange ou le partage de ces biens. Mais au-delà de ces biens immatériels évaluables sur un marché, il y a des biens ou plutôt des valeurs qui ne le sont pas et ne le seront jamais ; ils ont rapport au talent, au don, à la confiance, à la dignité – bref à l’inestimable.

The Intangible and the Priceless
Immaterial Goods, Market and the Beyond-Pricing
Whereas the value of physical goods is relatively easy to assess, because they are tangible and quantifiable, intangible goods require a more complex mode of assessment. This is the case of forms of knowledge, services, intellectual products, and culture in general. There is a market for such goods, one as old as are commercial exchanges. Three operations make this possible: assessment through the use of units of measurement, the formatting of activities, and the exchange or sharing of the goods involved. Yet, beyond those intangible goods whose valued can be assessed in a marketplace, there are other goods−or rather values−that can never be assessed. They have to do with talent, giving, trust, dignity−that which is priceless.

Hénaff Marcel

Philosophe et anthropologue, professeur à l’Université de Californie à San Diego, a enseigné à l’Université de Copenhague, au Collège international de philosophie, à l’Université Johns Hopkins et à l’Université de Kyoto. Il est l’auteur notamment de Claude Lévi-Strauss et l’anthropologie structurale (Belfond 1991; Seuil, 2012) ; Le Prix de la vérité. Le don, l’argent, la philosophie (Seuil, 2002 ; Grand Prix de Philosophie de l’Académie française) ; La Ville qui vient (L’Herne, 2008) ; Le Don des philosophes. Repenser la réciprocité (Paris, Seuil, 2012); Violence dans la raison? (L’Herne, 2014).