Tous les articles par Wang Hui

Les travailleurs qu’on rencontrait dans les villes chinoises, assignés juridiquement à résider dans les campagnes, pouvaient être dits ruraux. Aujourd’hui, on rencontre plutôt des travailleurs qui se disent citadins, mais qui ne sont pas pour autant ouvriers d’un point de vue culturel et politique. Leurs actions de résistance contre l’exploitation dans le travail sont réelles mais sporadiques. Ils ne sont pas capables d’utiliser les médias comme les nouveaux pauvres des pays occidentaux. Ils ne bénéficient pas des avantages matériels de la vieille classe ouvrière chinoise. Leur présence témoigne du fait que la production économique n’est plus aussi dépendante de l’État.

How Are We to Name Them: Rural Workers or Working Class?
The workers one used to meet in Chinese cities, judicially bound to live in the countryside, could be called “rurals”. Nowadays, one meets workers who claim to be city-dwellers, but who are no “workers” from a cultural and political point of view. Their modes of resistance against exploitation are real, even though sporadic. They haven’t learnt to use the media as the new poor did in the West, nor do they benefit from the material conditions of the older Chinese working class. Their presence bears witness to the diminishing role of the State in the economy.

Wang Hui

professeur d’histoire à l’université Tsinghua (Pékin). Cet article est une version remaniée de la préface qu’il a écrite en 2012 pour le livre Nouveaux travailleurs en Chine : désorientation et éveil.