Tous les articles par Lenora Hanson

Cet article soutient que la relation du Romantisme à la souveraineté politique doit être comprise à travers ce que l’auteur appelle une autopoïèse matérialiste. La poésie de William Blake théorise une telle autopoïèse comme la forme auto-organisatrice des multitudes, une forme qui déplace le souverain et créé un pouvoir politique non théologique.

Allegory of the Multitudes ; or, William Blake as Failed Housekeeper
This essay argues that Romanticism’s relationship to political sovereignty needs to be understood through what the author calls a materialist autopoeisis. Williams Blake’s poetry theorizes such an autopoeisis as the self-organizing form of the multitudes, a form that displaces the sovereign and creates a non-theological political power.

Lenora Hanson

Écrit actuellement sa thèse – « Multitudes romantiques : possibilités lyriques de collectivité radicale » – dans le cadre du département d’Anglais de l’Université UW-Madison (USA). Sa recherche croise la poésie romantique avec des questions portant sur des enjeux politiques (biopolitique, souveraineté), analysant l’héritage du Romantisme dans la politique radicale contemporaine.