Tous les articles par Luo Gang

La révolution industrieuse des pays asiatiques s’est appuyée sur la force des bras et a donc eu une grande capacité redistributive. C’est l’augmentation du revenu et du bien-être des populations qui est le moteur. C’est ce qui donne aux régions défavorisées leur capacité de résistance à la crise. Il faut déplacer vers elle le centre de gravité du pays et les inclure dans le nouveau modèle de développement. Mais on devra affronter le problème ethnique des non Han plus présents dans ces régions, et les différences de modèles culturels : les régions côtières sont plus occidentalisées.

Industrious Revolution and Common Prosperity
The “industrious revolution” in Asian countries relied on physical labor and had therefore a major redistributive potential, increasing incomes and welfare, which provided less developed regions with a greater capacity to resist crises. New models of development must be re-centered around these internal regions, which will need to devote greater attention to cultural differences, since their non-Han populations are less Westernized than in the coastal regions.

Luo Gang

professeur de littérature à l’Université Normale de la Chine de l’Est (ECNU) à Shanghai.