Tous les articles par Quirós Kantuta

Historiographie de l’art, depuis l’Afrique

Depuis la fin des années 1980, la reconnaissance croissante, sur les scènes «  globales » de l’art, d’artistes contemporains d’origine africaine, longtemps négligés, a largement été coupée – en France particulièrement – de la réception de ressources discursives et pensées théoriques sur l’art, venues d’Afrique. Cet article s’intéresse à l’émergence dans les années 1990, d’un «  nouveau discours africain » porté par une génération de commissaires, historiens et théoriciens de l’art, qui aura choisi, en premier lieu, de réévaluer les modernités artistiques africaines. Il met en relief la géographie paradoxale de cet «  espace discursif africain », où plusieurs spatialités se superposent (celles de discours très mobiles – portés par des revues d’histoire et théorie de l’art, plateformes curatoriales ou éducationnelles nomades, basées dans les métropoles de la diaspora ou implantées sur le continent le temps d’une biennale – et de revues, institutions académiques, centres d’art, musées continentaux plus enracinés).

Art Historiographies from Africa
Since the late 1980s, the growing recognition, on the global art scene, of long neglected contemporary artists of African origin went hand in hand with an exaltation of multiculturalism, erasing the borders which divide the art world. The reception granted to these artists, in particular in France, was severed from the reception of the theoretical resources which reframed art from an African perspective. This article introduces a wider project of translation of historiographic discourses and African views on art, documenting the emergence, in the 1990s, of a “New African discourse” on art, carried by a generation of curators, historians and theorists who chose to reevaluate the various trends of modern African art.

« L’art est tout ce qui mobilise et agite. L’art est ce qui nie ce mode de vie et qui dit : faisons ce quelque chose pour le changer. » (1) En Amérique latine, « art-action » est une expression communément admise pour parler de la performance. Depuis les années 1960, cet art de résistance […]

Depuis presque vingt ans déjà, un art militant, politique et contre-culturel sévit et retrouve quelques galons de l’insolence révolutionnaire défaite par le backlash des années 1980. L’art post-gay débarque, la multitude queer prend les armes, le cinéma s’insurge. Tributaires du déni accordé d’ordinaire aux cinémas et arts politiques quant à leur potentiel d’invention formelle et […]

Cinéma Queer

Créée en 2005, le peuple qui manque est une structure de programmation et de distribution de films et de vidéos, qui œuvre entre cinéma politique et art contemporain. Elle a organisé de nombreux évènements, tels le Festival de cinéma queer – dont la seconde édition s’est déroulée à Paris, en mars 2007, au cinéma l’Entrepôt […]

Quiros Kantuta

Kantuta Quirós est commissaire d’expositions, chercheuse et critique d’art. Ses champs d’investigation se situent à l’intersection entre l’art, les théories critiques contemporaines et le cinéma. Co-fondatrice de la plate-forme curatoriale le peuple qui manque, elle a été commissaire de manifestations (symposiums internationaux, expositions, festivals, rétrospectives et cycles de films) pour le Centre Pompidou, le Palais de Tokyo, le musée du Quai Branly, Bétonsalon, le Centre d’Art du Parc Saint Léger, MIX New York, le BAL, l’ENSBA, le Festival d’Automne, le Bozar de Bruxelles, etc. Formée en philosophie et en cinéma à l’Université Paris VIII, elle prépare actuellement une thèse de doctorat en esthétique et sciences de l’art à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle publie régulièrement dans des ouvrages collectifs, et des revues d’esthétique (Art Press, etc), a codirigé l’ouvrage collectif Géoesthétique, dédié au tournant spatial de l’art contemporain (2013, éditions B42), enseigné à l’Université Paris VIII et travaillé pour diverses institutions culturelles (Musée National d’Art Moderne - Centre Pompidou, etc.). Elle est membre du collectif de rédaction de la Revue Multitudes.