Tous les articles par Sara Guyer

Wordsworth est peut-être le penseur le plus radical de la poésie démocratique – une poésie bien au-delà de la fiction de la poésie comme World Wide Web. L’auteure soutient que le romantisme est un discours qui entretient la vie humaine dans le langage. Le romantisme survit en incluant dans l’humain une vie non-encore-humaine qui dépasse l’homme sans le renier.

Naked Language, Naked Life
Wordsworth’s Rhetorical of Survival
Wordsworth is maybe the most radical thinker of democratic poetry – a poetry far in excess of the fiction of poetry as a world wide web. The author argues that Romanticism is a discourse that sustains human life in language. Romanticism survives in including in the place of the human a not-yet-human life.

Sara Guyer

Professeure d’anglais, de littérature comparée et d’études juives à l’Université UW-Madison, où elle dirige également the Center for Humanities, Sara Guyer est l’auteure de Romanticism after Auschwitz (Stanford, 2007) et La Biopoétique : Lire avec John Clare (2014, à paraître). Avec Steven Miller, elle a co-édité « Literature and the Right to Marriage », un numéro spécial de la revue Diacritics.