Tous les articles par Szendy Peter

Iconomie et innervation
Pour une généalogie du regard endetté
Iconomie est un mot-valise dans lequel on entend d’une part l’icône (eikôn, c’était l’un des noms grecs pour l’image) et d’autre part l’économie, cette oikonomia qui désignait la bonne gestion des échanges. Mais l’iconomie dont il sera question ici s’inscrit dans ce que, après et d’après Marx, il faut bien décrire comme un supermarché esthétique, en y repérant ce que Walter Benjamin nous a aidé à concevoir comme une sensibilité innervée.
Iconomy and Innervation
Towards a Genealogy of the Indebted Gaze
“Iconomy” is a mix between the Greek eikôn (image, picture) and the oikonomia which referred to the fair management of exchanges. Here, however, the iconomy will be characterized by what must be described, after Marx, as an “aesthetic supermarket”, animated by what Walter Benjamin has led us to consider as an “innerved” sensibility.

Szendy Peter

Enseigne la philosophie à l’université de Paris 10, après avoir travaillé à l’IRCAM de 1994 à 2001. Il a publié récemment Sur écoute : esthétique de l’espionnage (Éditions de Minuit, 2007), Tubes : la philosophie dans le juke-box (Éditions de Minuit, 2008), Kant chez les extraterrestres : philosofictions cosmopolitiques (Éditions de Minuit, 2011), L’Apocalypse-cinéma : 2012 et autres fins du monde (Capricci, 2012), À coups de points. La ponctuation comme expérience (Éditions de Minuit, 2013) et travaille à un ouvrage sur « l’iconomie ».