Avertissement à la seconde édition

Ce texte est l’avertissment à la seconde édition d’Ouvriers et Capital .

La première édition d’Operai e capitale a été publiée en 1966 aux éditions Einaudi.

La traduction française, réalisée par Yann Moulier, avec la collaboration de G. Bezza, a été publiée en 1977 chez Christian Bourgois.On reprend ici le texte de la première édition sans y introduire aucune modification. La date qui se trouve au bas de chaque essai interdit qu’on procède a posteriori à une substitution de mots ou de concepts. De son côté, le temps, pour bref qu’il ait été, a déjà fait justice de ce qu’ils contenaient de dépassé: ces traits de politique ingénue et sentimentale ; des exécutions trop sommaires d’un problème toujours vivant ; un peu partout cette façon, tardivement romantique, de présenter formellement les choses. Les « erreurs à venir» ne seront pas de ce genre.

Le Post-scriptum montre, par sa date, la direction qu’a prise la recherche ultérieurement. C’est une liste de problèmes non encore résolus, un programme de travail pour de jeunes forces prêtes aux découvertes que fera la connaissance critique. Bref une prise de conscience de la réalité de la lutte ouvrière aujourd’hui, à partir d’un jugement politique nouveau porté sur celle d’hier. Quant au reste: sur ce dont on ne sait pas encore parler, il vaut mieux se taire.