La marche du temps

Les révélations de Saint-Bernard

Depuis le mois d’août 1996, l’immigré n’est plus tout à fait une figure abstraite, affectée de nombreux traits négatifs, délinquance, criminalité, toxicomanie, etc. Pour beaucoup il a maintenant les caractéristiques des « sans-papiers » de Saint-Bernard, c’est-à-dire d’hommes et de femmes qui luttent avec courage et intelligence pour leur dignité et la reconnaissance d’un minimum […]