Accueil » Archives, etc. » Futur Antérieur » Numéros spéciaux » Aout 1991: Le gai renoncement

Aout 1991: Le gai renoncement

Réflexions d’un dinosaure sur l’anti-humanisme

Le livre que L. Ferry et A. Renaut ont consacré à ce qu’ils appellent « la pensée 68″[[La pensée 68 (Essai sur l’anti humanisme contemporain), Paris, Gallimard, 1985, cité ici d’après la rééd. Folio Essais, n’ 101, 1988, (P 68). constitue un indispensable instrument de travail pour quiconque veut réfléchir sur l’histoire de la philosophie en […]

Francois Furet : l’histoire comme idéologie

Qui dit que la France se transforme, qu’elle renonce à ses traditions les mieux enracinées ? François Furet nous démontre le contraire: grâce à la Révolution, il se taille un empire. Il n’est pas de dictionnaire qu’il ne rédige, d’étude sur la période qu’il ne préface, d’émission de télévision où il ne vienne apporter le […]

Rawls : un formalisme fort dans la « pensée molle »

La nostalgie ontologique d’un formalisme fort Je ne pense pas qu’on puisse résister facilement à la fascination qu’exerce la « Théorie de la justice » de John Rawls. L’auteur, en effet, a l’audace de nous faire pénétrer dans le domaine de la théorie juridique pure et maintient le pari tout au long des cinq cents pages de […]

La conversion rortyenne

Dans l’oeuvre de Richard Rorty, la fameuse « conversation » qu’il exalte comme forme (nouvelle ?) de la philosophie, ou bien de la culture post philosophique, reste obscure et ambiguë. Avec qui converse t il ? Peut on localiser ses interlocuteurs dans des personnages spécifiques, actuels ou historiques ? Est ce que sa conversation est plutôt une […]

La pensée « faible » entre être et différence Esquisse critique d’une théorie molle

Condition et idéologie La manifestation d’une pensée « minimaliste » ne peut être imputée à une volonté, c’est le fruit d’une condition. C’est pour cela qu’il est difficile d’en parler : ce que l’on y choisit souvent ne lui appartient pas ce qui lui appartient n’est que l’aspect caricatural, un cadre enlaidi par une pseudo représentation tragique. […]

Un pas en avant, deux pas en arriére: la démocratie libérale et la philosophie selon Richard Rorty

Pendant les dernières décennies du XIXème siècle, John Dewey, fortement influencé dans sa jeunesse par les milieux Congrégationnalistes du Vermont, était en voie de « radicalisation ». C’était une période de grande fermentation aux États-Unis, à cause, entre autres, des effets de l’industrialisation et de l’urbanisation rapides, des transformations démographiques provoquées par l’immigration, et de l’avènement d’une […]

La fête de l’âne Quelques conséquences politiques de la pensée faible italienne

Pour déchiffrer la nébuleuse de la « pensée faible » italienne, s allons partir essentiellement des écrits de Vattimo, parce ce philosophe a eu le double mérite de fabriquer les instruments théoriques d’une telle idéologie en réinterprétant et en acclimatant en Italie la pensée de Nietzsche et de Heidegger et de gérer allégrement (et « énergiquement ») le succès […]

Malaise dans la culture et démocratie : Sur quelques textes d’une pensée assimilée

À la suite de la pensée courte et réactionnelle des « nouveaux philosophes », la décennie 80 a vu, au rythme d’une expansion culturelle tous azimuts et médiatique, l’essor d’une pensée plus élaborée, mais tout aussi réconciliatrice. Elle n’est plus exactement cette « vulgate [qui nous installait… dans une pensée molle, obsessionnellement modeste et faible, qui, portant haut […]

Qu’est-ce que juger? Hannah Arendt lectrice de Kant

« Sans cesse, on s’irrite de l’arbitraire de mes interprétations. Ce reproche trouvera dans cet écrit une excellent aliment. Ceux qui s’efforcent d’ouvrir un dialogue de pensées entre des penseurs sont justement exposés aux critiques des historiens de la philosophie. Un tel dialogue est pourtant soumis à d’autres lois que les méthodes de la philologie historique, […]

Le Sujet et l’individu

Le livre d’Alain Renaut « L’ère de l’individu, contribution à une histoire de la subjectivité »[[ Paris 1989. est un ouvrage qui ne laisse pas le lecteur indifférent. Les thèses qu’avance l’auteur sont en effet formulées clairement et vigoureusement; elles sont le plus souvent étayées par des arguments sérieux et par une érudition indéniable et maîtrisée. On […]

La pensée affaiblie

Depuis le milieu des années soixante dix, la pensée critique est soumise à rude épreuve dans le monde occidental. La tradition marxiste, incapable de se renouveler et de faire ses comptes avec le « socialisme réel », est entrée dans une crise dont elle ne s’est pas remise. Le discrédit qui l’a atteinte a rejailli très souvent […]