Accueil » Archives, etc. » Futur Antérieur » Numéros spéciaux » Décembre 1993 : Sur Althusser, passages

Décembre 1993 : Sur Althusser, passages

Lettre à Merab

La lettre ci-dessous est extraite de la correspondance échangée par Louis Althusser avec son ami le philosophe géorgien Merab Mamardachvili, évoqué dans l’Avenir dure longtemps (p. 182), avec qui il entretenait une importante relation épistolaire depuis 1968. Décédé en 1990, Merab Mamardachvili, spécialiste de la philosophie occidentale, a enseigné à Moscou, puis à Tbilissi à […]

Sur la pensée marxiste

Rédigé et dactylographié en juillet 1982, ce texte comportait à l’origine deux indications manuscrites de Louis Althusser : son titre « Sur la pensée marxiste » et la mention « Définitif ». Entreprenant à l’automne 1982 la rédaction d’un livre de « bilan théorique », Louis Althusser décide alors d’en faire le chapitre XI, rayant […]

La folie, la théorie, la politique

Enfin, le silence ! Les autobiographies de Louis Althusser ont cessé d’être la pâture des médias[[Louis Althusser, L’Avenir dure longtemps, suivie de Les Faits. Autobiographies (Paris, Stock-Imcc, 1992, IX-356 p.). Etablie par Olivier Corpet et Yann Moulier Boutang, l’édition comporte deux textes d’inégale longueur. Le plus important, qui donne son titre à l’ouvrage, date de […]

Pour Althusser : notes sur l’évolution de la pensée du dernier Althusser

« Quelque chose s’est brisé » Quand Althusser, intervenant au colloque du Manifesto, à Venise en 1977, part pour ouvrir son discours[[L. Althusser, Intervention au Colloque de Venise sur la crise du marxisme, novembre 1977 (feuillets manuscrits, Archives IMEC). Voir aussi L. Althusser, Enfin la crise du marxisme, in : Il Manifesto, Pouvoir et opposition […]

La lecture symptomale chez Althusser

[[Communication au colloque sur Althusser de l’Université de Paris (janvier 1991) déjà parue l’ouvrage Politique et philosophie dans l’Œuvre Althusser, sous la direction de Sylvain Lazarus, PUF, 1993.On a souvent accusé Louis Althusser de scientisme et de dogmatisme dans les milieux les plus divers. Pourtant un certain nombre de ses textes ont une portée tout […]

Note complémentaire à «la lecture symptomale chez Louis Althusser»

La méfiance d’Althusser à l’égard des sciences humaines et sociales est restée très grande dans tous ses écrits des années soixante-dix. Dans Positions il parle même à leur propos d’imposture, mais, et c’est cela qui est frappant, il ne se donne guère la peine de justifier ce rejet global. Dans ce domaine le philosophe n’a, […]

«On naît toujours quelque part»

Penser n’est pas exprimer mais, comme dirait Hegel, repenser. C’est un penser « sur » qui est un penser « avec ». Cela ne relève pas de l’application ou de l’extraction (d’une théorie), mais de la production c’est-à-dire de la transformation qui fait qu’un concept travaille dans et avec la matière. Penser est un acte […]

A propos de Politique et philosophie dans l’oeuvre de Louis Althusser

Avec la publication du recueil Politique et philosophie dans l’ceuvre de Louis Althusser[[PUF, collection « Pratiques théoriques », 1993, Ouvrage sous la direction de Sylvain Lazarus, avec les textes de S. Lazarus, A. Badiou, J. Rancière, J.M. Vincent, E. Balibar, F. Demichel, C. Preve, E. Terray, F. Regnault. L’intervention de J.-M. Vincent, « La lecture […]