Accueil » Les numéros » 57. Multitudes 57. Automne 2014 » troisième cahier – Valorisations à recréer

troisième cahier – Valorisations à recréer

Save Our Senses – De l’art de s’accommoder comme restes

Save Our Senses
De l’art de s’accommoder comme restes
Supposant que l’art, après avoir été valuation, en était devenu l’intermédiaire, nous approchons deux modes qui peuvent générer sa fin ; d’une part, le savant raisonnement des faits artistiques qui en explicite et modélise les rouages et, corrélativement, l’exploitation systématique et marchande de toutes ses ressources émotionnelles… Tout en espérant, au bout du compte, que son essentielle inutilité de valeur sans terme lui sauve la mise.

Save Our Senses
The Art of Accommodating Ourselves as Scrap
Assuming that art, after being valuation, has become its intermediary, we approach two modes that can generate its end . The learned reasoning about artistic facts provides an modelization and explicitation of the artworks and, correspondingly, the systematic and commercial exploits all of its emotional resources… While hoping that, ultimately, its essential uselessness of termless value will save the day.

Certification Background Principes et modalités de rémunération des activités artistiques

Certification Background
Principes et modalités de rémunération des activités artistiques
Les honoraires sont une forme de rémunération rudimentaire et mal définie, en total décalage avec l’économie actuelle du travail prise dans son ensemble. Le travail artistique se trouve au cœur d’une industrie multimilliardaire et pourtant aucune norme, convention ou réglementation ne vient encadrer la rémunération des artistes. Les artistes fournissent une force de travail. En tant que représentant de cette force de travail, W.A.G.E. demande qu’une rémunération mandatée et transparente soit fixée, correspondant au travail effectué par les artistes pour les expositions, les programmes et les publications.
Certification Background
A fee is a rudimentary, crude and confused form of remuneration that bears no resemblance to the value of cultural labor today. Artistic labor supports a multi-billion dollar industry and yet there are no standards, conventions or regulations for artist compensation. Artists provide a work force. As representatives of that work force W.A.G.E. refutes the positioning of the artist as a speculator and calls for the remuneration of cultural value in capital value.