Accueil » Les numéros » 24. Multitudes 24 : Printemps 2006.

24. Multitudes 24 : Printemps 2006.

Edition virtuelle et compléments de Multitudes 24

L’irruption de l’écologie ou le grand chiasme de l’économie politique

Version longue de l’article publié dans le N° 24 de Multitudes.  Pour accéder a l’article de Yann Moulier-Boutang, ouvrir le document PDF

La syntaxe des mondes Eléments de classification des formes d’écologie symbolique

Version longue de l’article paru dans le N° 24 de Multitudes Philippe Descola dans Par-delà nature et culture (2005) tâche d’élaborer, au travers d’une classification des formes d’écologie symbolique, les pièces élémentaires d’une sorte de syntaxe de la composition du monde. Quatre schèmes fondamentaux ou matrices ontologiques (l’animisme, le naturalisme, le totémisme et l’analogisme) seront […]

Uma figura de humano pode estar ocultando uma afecção-jaguar

Version originale de l’article publié dans le N° 24 de Multitudes : »Une figure humaine peut cacher une affection-jaguar »A sensibilidade média contemporânea (falo sobretudo da Europa e dos Estados Unidos, mas certamente não apenas deles) tem-se mostrado crescentemente simpática às culturas autóctones do planeta, à medida em que vamos definindo a Natureza como um valor positivo, […]

Ecologie, an II : Appel à contribution pour un dossier Majeure dans la Revue Multitudes

L’écologie politique a marqué profondément les transformations de la réflexion économique . Fortement aidée, il est vrai par la crise de l’énergie pétrolière bon marché entre 1974 et 1985, elle a parrainé la naissance de l’économie durable (Rapport du Club de Rome, Rapport Bruntland). Les contributions d’André Gorz, René Passet, de Jean-Paul Deléage, Félix Guattari, […]

Garder son petit chapeau bleu

Aventures et mésaventures de Pierre, petit garçon ballotté dans le temps et l’espace au pays des Néducateurs. A tale about Peter’s adventures, a little boy whose boat is rocked by time and space in the land of the Neducators. Pour accéder à l’article d’Emilia M.O. Marty, ouvrir le document PDF

Réflexions à propos d’Ecologie et socialisme

Depuis que l’écologie est devenue politique, les tentatives de synthèse, de dépassement ou de différenciation entre vert et rouge ont été incontournables pour la plupart des essais de conceptualisation d’un paradigme écologiste dans une politique globale de la transformation sociale. Les récentes tentatives « éco-socialistes », qui réactivent les habituels obstacles d’une certaine tradition marxiste […]

Provo : le premier mouvement écologiste de la planète

Provo fut, avant l’apparition des partis verts, le premier mouvement écolo. Ils ont tous été inspirés par lui dans les trois axes de base de l’écologie : environnement, solidarité sociale et citoyenneté/démocratie. La pollution constitue la première interpellation de Provo : pollution automobile, pollution industrielle pollution des eaux. La bagnole est dénoncée comme engin de […]

Le modèle américain de la désobéissance civile, de Thoreau à nos jours

Henry David Thoreau (1817-1862) a élaboré simultanément une pensée de l’écologie, de la nature et de la désobéissance par son installation à Walden, le choix de la « vie dans les bois » étant un retour vers une nature perdue, mais aussi un retrait hors de la société. La désobéissance civile se révèle alors, et […]

Une présence païenne à la Nouvelle Orléans après Katrina

Une présence païenne à la Nouvelle-Orléans après l’ouragan Katrina. Dans les quartiers encore négligés par les secours officiels, des groupes militants s’activent au côté des habitants pour nettoyer, cultiver, avec des méthodes écologiques à la portée de chacun ; pour analyser aussi les causes de la catastrophe. Starhawk se fait la chroniqueuse de leur action. […]

L’écologie politique à l’ère de l’information

L’idée que le vivant pourrait se réduire à des échanges d’énergie est un réductionnisme. Ce qui caractérise le vivant c’est la reproduction et l’évolution, la régulation et l’adaptation, et plus généralement l’information et la réaction. L’écologie est inséparable de l’information, au niveau biologique mais aussi au niveau historique. L’écologie politique est née des impasses de […]

L’écologie de l’esprit selon Gregory Bateson

Bateson considère que pour comprendre le comportement d’un individu, il faut tenir compte des liens entre cet individu et les personnes avec lesquelles il est en relation. « L’écologie de l’esprit », c’est toute l’organisation du réseau de communication qui relie l’homme à son environnement que l’on retrouve chez l’homme, mais aussi chez l’animal et […]

La vie dans les sphères : comment vivre dans un oikos éclaté ?

Les individuations singulières et collectives ne sont possibles qu’au sein de ce que Peter Sloterdijk nomme des « sphères », des « insulations », des milieux « prothétiques » assurant les médiations entre ces individualités, ainsi que les formes de protections nécessaires à l’épanouissement de la vie. Or notre époque traverse une crise majeure de […]

Faire avec Gaïa : pour une culture de la non-symétrie

La nature désigne toujours quelque chose mais dans son rapport avec autre chose. Cet autre chose est éminemment variable. Le rôle de la nature comme répondant de jugements qui sont à la fois hiérarchisants et moraux ne cesse d’accompagner les sciences modernes, mais que cela ne se déduit jamais des sciences modernes. Aujourd’hui elle s’inscrit […]

D’une pensée des limites à une pensée de la relation

On expose et l’on dresse le bilan critique du corpus idéologique écologiste tel qu’il a été actualisé par les partis Verts. L’« environnementalisme » qui s’appuie sur un dualisme nature-culture fonde le rapport d’extériorité des hommes vis-à-vis de la nature et affirme que les activités humaines sont la cause des dommages à l’environnement. Il se […]

Biomimesis : éléments pour une écologie industrielle

Le concept de Biomimesis est fondé sur l’idée de l’imitation de la nature au moment de reconstruire les systèmes productifs humains. La Biomimesis est une stratégie de réinsertion des systèmes humains dans les systèmes naturels. Elle repose sur l’ hypothèse que l’évolution a identifié à la longue des solutions optimales et que les êtres vivants […]

01. Extension de la majeure : Ecopolitique now !

Réflexions à propos d’Ecologie et socialisme

Depuis que l’écologie est devenue politique, les tentatives de synthèse, de dépassement ou de différenciation entre vert et rouge ont été incontournables pour la plupart des essais de conceptualisation d’un paradigme écologiste dans une politique globale de la transformation sociale. Les récentes tentatives « éco-socialistes », qui réactivent les habituels obstacles d’une certaine tradition marxiste […]

Provo : le premier mouvement écologiste de la planète

Provo fut, avant l’apparition des partis verts, le premier mouvement écolo. Ils ont tous été inspirés par lui dans les trois axes de base de l’écologie : environnement, solidarité sociale et citoyenneté/démocratie. La pollution constitue la première interpellation de Provo : pollution automobile, pollution industrielle pollution des eaux. La bagnole est dénoncée comme engin de […]

Le modèle américain de la désobéissance civile, de Thoreau à nos jours

Henry David Thoreau (1817-1862) a élaboré simultanément une pensée de l’écologie, de la nature et de la désobéissance par son installation à Walden, le choix de la « vie dans les bois » étant un retour vers une nature perdue, mais aussi un retrait hors de la société. La désobéissance civile se révèle alors, et […]

Une présence païenne à la Nouvelle Orléans après Katrina

Une présence païenne à la Nouvelle-Orléans après l’ouragan Katrina. Dans les quartiers encore négligés par les secours officiels, des groupes militants s’activent au côté des habitants pour nettoyer, cultiver, avec des méthodes écologiques à la portée de chacun ; pour analyser aussi les causes de la catastrophe. Starhawk se fait la chroniqueuse de leur action. […]

L’écologie politique à l’ère de l’information

L’idée que le vivant pourrait se réduire à des échanges d’énergie est un réductionnisme. Ce qui caractérise le vivant c’est la reproduction et l’évolution, la régulation et l’adaptation, et plus généralement l’information et la réaction. L’écologie est inséparable de l’information, au niveau biologique mais aussi au niveau historique. L’écologie politique est née des impasses de […]

L’écologie de l’esprit selon Gregory Bateson

Bateson considère que pour comprendre le comportement d’un individu, il faut tenir compte des liens entre cet individu et les personnes avec lesquelles il est en relation. « L’écologie de l’esprit », c’est toute l’organisation du réseau de communication qui relie l’homme à son environnement que l’on retrouve chez l’homme, mais aussi chez l’animal et […]

La vie dans les sphères : comment vivre dans un oikos éclaté ?

Les individuations singulières et collectives ne sont possibles qu’au sein de ce que Peter Sloterdijk nomme des « sphères », des « insulations », des milieux « prothétiques » assurant les médiations entre ces individualités, ainsi que les formes de protections nécessaires à l’épanouissement de la vie. Or notre époque traverse une crise majeure de […]

Faire avec Gaïa : pour une culture de la non-symétrie

La nature désigne toujours quelque chose mais dans son rapport avec autre chose. Cet autre chose est éminemment variable. Le rôle de la nature comme répondant de jugements qui sont à la fois hiérarchisants et moraux ne cesse d’accompagner les sciences modernes, mais que cela ne se déduit jamais des sciences modernes. Aujourd’hui elle s’inscrit […]

D’une pensée des limites à une pensée de la relation

On expose et l’on dresse le bilan critique du corpus idéologique écologiste tel qu’il a été actualisé par les partis Verts. L’« environnementalisme » qui s’appuie sur un dualisme nature-culture fonde le rapport d’extériorité des hommes vis-à-vis de la nature et affirme que les activités humaines sont la cause des dommages à l’environnement. Il se […]

Biomimesis : éléments pour une écologie industrielle

Le concept de Biomimesis est fondé sur l’idée de l’imitation de la nature au moment de reconstruire les systèmes productifs humains. La Biomimesis est une stratégie de réinsertion des systèmes humains dans les systèmes naturels. Elle repose sur l’ hypothèse que l’évolution a identifié à la longue des solutions optimales et que les êtres vivants […]

03. Ecologie de l’esprit/économie de l’esprit

L’écologie politique à l’ère de l’information

L’idée que le vivant pourrait se réduire à des échanges d’énergie est un réductionnisme. Ce qui caractérise le vivant c’est la reproduction et l’évolution, la régulation et l’adaptation, et plus généralement l’information et la réaction. L’écologie est inséparable de l’information, au niveau biologique mais aussi au niveau historique. L’écologie politique est née des impasses de […]

L’écologie de l’esprit selon Gregory Bateson

Bateson considère que pour comprendre le comportement d’un individu, il faut tenir compte des liens entre cet individu et les personnes avec lesquelles il est en relation. « L’écologie de l’esprit », c’est toute l’organisation du réseau de communication qui relie l’homme à son environnement que l’on retrouve chez l’homme, mais aussi chez l’animal et […]

04. Politiques de l'écologie

Réflexions à propos d’Ecologie et socialisme

Depuis que l’écologie est devenue politique, les tentatives de synthèse, de dépassement ou de différenciation entre vert et rouge ont été incontournables pour la plupart des essais de conceptualisation d’un paradigme écologiste dans une politique globale de la transformation sociale. Les récentes tentatives « éco-socialistes », qui réactivent les habituels obstacles d’une certaine tradition marxiste […]

Provo : le premier mouvement écologiste de la planète

Provo fut, avant l’apparition des partis verts, le premier mouvement écolo. Ils ont tous été inspirés par lui dans les trois axes de base de l’écologie : environnement, solidarité sociale et citoyenneté/démocratie. La pollution constitue la première interpellation de Provo : pollution automobile, pollution industrielle pollution des eaux. La bagnole est dénoncée comme engin de […]

Le modèle américain de la désobéissance civile, de Thoreau à nos jours

Henry David Thoreau (1817-1862) a élaboré simultanément une pensée de l’écologie, de la nature et de la désobéissance par son installation à Walden, le choix de la « vie dans les bois » étant un retour vers une nature perdue, mais aussi un retrait hors de la société. La désobéissance civile se révèle alors, et […]

Une présence païenne à la Nouvelle Orléans après Katrina

Une présence païenne à la Nouvelle-Orléans après l’ouragan Katrina. Dans les quartiers encore négligés par les secours officiels, des groupes militants s’activent au côté des habitants pour nettoyer, cultiver, avec des méthodes écologiques à la portée de chacun ; pour analyser aussi les causes de la catastrophe. Starhawk se fait la chroniqueuse de leur action. […]

01. Par-delà les grands partages

Biomimesis : éléments pour une écologie industrielle

Le concept de Biomimesis est fondé sur l’idée de l’imitation de la nature au moment de reconstruire les systèmes productifs humains. La Biomimesis est une stratégie de réinsertion des systèmes humains dans les systèmes naturels. Elle repose sur l’ hypothèse que l’évolution a identifié à la longue des solutions optimales et que les êtres vivants […]

02. Penser et agir en relation avec...

La vie dans les sphères : comment vivre dans un oikos éclaté ?

Les individuations singulières et collectives ne sont possibles qu’au sein de ce que Peter Sloterdijk nomme des « sphères », des « insulations », des milieux « prothétiques » assurant les médiations entre ces individualités, ainsi que les formes de protections nécessaires à l’épanouissement de la vie. Or notre époque traverse une crise majeure de […]

Faire avec Gaïa : pour une culture de la non-symétrie

La nature désigne toujours quelque chose mais dans son rapport avec autre chose. Cet autre chose est éminemment variable. Le rôle de la nature comme répondant de jugements qui sont à la fois hiérarchisants et moraux ne cesse d’accompagner les sciences modernes, mais que cela ne se déduit jamais des sciences modernes. Aujourd’hui elle s’inscrit […]

D’une pensée des limites à une pensée de la relation

On expose et l’on dresse le bilan critique du corpus idéologique écologiste tel qu’il a été actualisé par les partis Verts. L’« environnementalisme » qui s’appuie sur un dualisme nature-culture fonde le rapport d’extériorité des hommes vis-à-vis de la nature et affirme que les activités humaines sont la cause des dommages à l’environnement. Il se […]

03. Compléments bibliographiques

L’irruption de l’écologie ou le grand chiasme de l’économie politique

Version longue de l’article publié dans le N° 24 de Multitudes.  Pour accéder a l’article de Yann Moulier-Boutang, ouvrir le document PDF

La syntaxe des mondes Eléments de classification des formes d’écologie symbolique

Version longue de l’article paru dans le N° 24 de Multitudes Philippe Descola dans Par-delà nature et culture (2005) tâche d’élaborer, au travers d’une classification des formes d’écologie symbolique, les pièces élémentaires d’une sorte de syntaxe de la composition du monde. Quatre schèmes fondamentaux ou matrices ontologiques (l’animisme, le naturalisme, le totémisme et l’analogisme) seront […]

Uma figura de humano pode estar ocultando uma afecção-jaguar

Version originale de l’article publié dans le N° 24 de Multitudes : »Une figure humaine peut cacher une affection-jaguar »A sensibilidade média contemporânea (falo sobretudo da Europa e dos Estados Unidos, mas certamente não apenas deles) tem-se mostrado crescentemente simpática às culturas autóctones do planeta, à medida em que vamos definindo a Natureza como um valor positivo, […]

Ecologie, an II : Appel à contribution pour un dossier Majeure dans la Revue Multitudes

L’écologie politique a marqué profondément les transformations de la réflexion économique . Fortement aidée, il est vrai par la crise de l’énergie pétrolière bon marché entre 1974 et 1985, elle a parrainé la naissance de l’économie durable (Rapport du Club de Rome, Rapport Bruntland). Les contributions d’André Gorz, René Passet, de Jean-Paul Deléage, Félix Guattari, […]

02. Extension de la mineure Fernand Deligny

Garder son petit chapeau bleu

Aventures et mésaventures de Pierre, petit garçon ballotté dans le temps et l’espace au pays des Néducateurs. A tale about Peter’s adventures, a little boy whose boat is rocked by time and space in the land of the Neducators. Pour accéder à l’article d’Emilia M.O. Marty, ouvrir le document PDF

En tête 24

DADVSI : Quels droits pour quels auteurs ?

Ces derniers mois, les enjeux politiques autour des « droits d’auteur » et de l’Internet se sont focalisées, en France, autour du très contesté projet de loi DADVSI (Droit d’auteur et droits voisins dans la société de l’information),défendu fermement, et suivant une « procédure d’urgence », par Renaud Donnedieu de Vabres et le gouvernement Villepin. Un projet mal ficelé, […]

Icônes 24

John Giorno de à

Que reste-t-il des performances de John Giorno quand on en retire le choc, la répétition, le dispositif technique et la gestuelle ? L’essentiel : le rythme. What is left of John Giorno’s performances, once shock, repetition, gestures and technology have faded away ? Its essential dimension : rhythm. Il y a exactement trente ans, en […]

Welcoming the Flowers

Majeure 24. Ecopolitique now !

Biomimésis: éléments pour une écologie industrielle

=http://multitudes.samizdat.net/article.php3?id_article=2349

De la nécessité d’un nouvel écosystème politique

Au fil de son histoire, l’écologie politique a connu une dissociation de plus en plus marquée entre ses finalités idéelles et les moyens mis en œuvre pour y parvenir. Ses praxis et ses modes initiaux d’organisation, fondés sur l’activisme, l’expérimentation et des formes d’incarnation sociale diversifiées et réticulaires, ont largement laissé la place à des […]

Biopolitique des catastrophes

La catastrophe fait aujourd’hui partie de notre quotidien, comme si l’apocalypse pouvait nous tomber dessus tous les matins. Ce rapport démentiel au monde est cependant légitime, construit et non imaginaire, homogène au socius postmoderne. Une biopolitique des catastrophes s’est mise en place, qui tente d’intégrer cette nouvelle donne pour conjurer les risques qui composent, nous […]

De l’économie libidinale à l’écologie de l’esprit

Entretien avec Frédéric NeyratCet entretien voit se déployer les thèses suivantes : 1) le capitalisme doit d’abord être envisagé comme « économie libidinale » ; 2) cette économie libidinale est épuisée par l’hyper-industrialisation du capitalisme contemporain : le désir industriellement traité conduit à la destruction du désir ; 3) d’où la nécessité d’inventer une nouvelle […]

L’Irruption de l’écologie ou le grand chiasme de l’économie politique

La question énergétique a été à l’origine du mouvement écologiste et l’article montre comment cette question a été intégrée par encastrement de l’économique par l’écologique. L’image de la pollinisation illustre la nouvelle conception de l’économie requise par l’écologie de demain. Les abeilles génèrent avec le miel un produit marchandisable, mais le travail le plus utile […]

Éthiques de l’environnement

Depuis environ un quart de siècle, la réflexion morale s’est donné un nouvel objet : l’environnement. Issue, principalement aux Etats-Unis, d’une réflexion sur la nature sauvage -wilderness – et le devoir de la préserver, l’éthique environnementale se partage entre deux courants. Le premier est à la recherche d’une théorie générale de la valeur morale, d’un […]

Une éthique pour les êtres hybrides : de la dissémination d’Agrostis au drame de Lucifer

Dans cet article, Raphaël Larrère compare l’Agrostis, un OGM végétal, et Lucifer, un clone de taureau. À partir de ces deux exemples, il réfléchit sur les conséquences sociologiques et philosophiques de l’introduction d’artifices dans notre environnement. Il existe des similitudes entre ces deux exemples : la croyance dans le pouvoir prométhéen du génie génétique. La […]

La Syntaxe des mondes

Une lecture de Par delà nature et culture de P. Descola. Philippe Descola dans Par delà nature et culture (2005) tâche d’élaborer, au travers d’une classification des formes d’écologie symbolique, les pièces élémentaires d’une sorte de syntaxe de la composition du monde. Quatre schèmes fondamentaux ou matrices ontologiques (l’animisme, le naturalisme, le totémisme et l’analogisme) […]

Une figure humaine peut cacher une affection-jaguar

Réponse à une question de Didier Muguet.Comment peut-on être occidental ? Les Amérindiens ne connaissent pas notre dualisme nature-culture, et ils s’en passent fort bien. Ils pensent et vivent la continuité. How can one be a Westerner ? Amerindians don’t understand our dualist split between nature and culture, and they do very well without it. […]

Créer une nouvelle forme de vie

Entretien avec Erwan Lecoeur C’est en faisant la nature que nous la connaissons et, en vivant, nous lui donnons forme. La nature n’est pas quelque chose d’extérieur. L’écologie n’est pas une science, c’est un mouvement social et politique. It is through « making » nature that we know nature ; we shape it as we […]

Réflexions à propos d’Ecologie et socialisme

Depuis que l’écologie est devenue politique, les tentatives de synthèse, de dépassement ou de différenciation entre vert et rouge ont été incontournables pour la plupart des essais de conceptualisation d’un paradigme écologiste dans une politique globale de la transformation sociale. Les récentes tentatives « éco-socialistes », qui réactivent les habituels obstacles d’une certaine tradition marxiste […]

Le Premier Mouvement écologiste de la planète

Provo fut, avant l’apparition des partis Verts, le premier mouvement écolo. Ils lui doivent les trois axes de base de l’écologie : environnement, solidarité sociale et citoyenneté/démocratie. La pollution constitue la première interpellation de Provo : pollution automobile, pollution industrielle pollution des eaux. La bagnole est dénoncée comme engin de mort, frappant des innocents dans la ville […]

Le Modèle américain de la désobéissance civile, de Thoreau à nos jours

Henry David Thoreau (1817-1862) a élaboré simultanément une pensée de l’écologie, de la nature et de la désobéissance par son installation à Walden, le choix de la « vie dans les bois » étant un retour vers une nature perdue, mais aussi un retrait hors de la société. La désobéissance civile se révèle alors, et est encore […]

Une présence païenne à la Nouvelle Orléans après Katrina

Dans les quartiers encore négligés par les secours officiels, des groupes militants s’activent au côté des habitants pour nettoyer, cultiver, avec des méthodes écologiques à la portée de chacun ; pour analyser aussi les causes de la catastrophe. Starhawk se fait la chroniqueuse de leur action. In the neighbourhoods still abandonned by official urgency services, activists […]

L’Écologie à l’ére de l’information

=http://multitudes.samizdat.net/article.php3?id_article=2354

L’écologie de l’esprit selon Gregory Bateson

=http://multitudes.samizdat.net/article.php3?id_article=2353

Faire avec Gaïa : pour une culture de la non-symétrie

=http://multitudes.samizdat.net/article.php3?id_article=2351

D’une pensée des limites à une pensée de la relation

=http://multitudes.samizdat.net/article.php3?id_article=2350

« Écopolitique now !  » Mode d’emploi

Quatre séquences dans ce numéro consacrées au développement de l’écologie politique. En tout une vingtaine d’articles et entretiens, répartis entre la revue papier et son extension électronique, mise en ligne sur le site de la revue. L’on pourra ainsi naviguer de l’une à l’autre, chacune indépendante, chacune complétant les autres. C’est la première fois que […]

Construire de nouvelles relations avec

1. On sait qu’il y a toujours des clivages, des séparations étanches génératrices de Transcendance Intouchable à l’origine de ce qui nous fait une vie impossible – vol, aliénation, domination, appelez cela comme vous voulez. Il est bien possible que l’écologie politique soit la dénonciation en acte des clivages qui nous affectent. Et qu’elle soit […]

Présentation 24.

Créer une nouvelle forme de vie

Entretien avec Erwan Lecoeur C’est en faisant la nature que nous la connaissons et, en vivant, nous lui donnons forme. La nature n’est pas quelque chose d’extérieur. L’écologie n’est pas une science, c’est un mouvement social et politique. It is through « making » nature that we know nature ; we shape it as we […]

« Écopolitique now !  » Mode d’emploi

Quatre séquences dans ce numéro consacrées au développement de l’écologie politique. En tout une vingtaine d’articles et entretiens, répartis entre la revue papier et son extension électronique, mise en ligne sur le site de la revue. L’on pourra ainsi naviguer de l’une à l’autre, chacune indépendante, chacune complétant les autres. C’est la première fois que […]

Construire de nouvelles relations avec

1. On sait qu’il y a toujours des clivages, des séparations étanches génératrices de Transcendance Intouchable à l’origine de ce qui nous fait une vie impossible – vol, aliénation, domination, appelez cela comme vous voulez. Il est bien possible que l’écologie politique soit la dénonciation en acte des clivages qui nous affectent. Et qu’elle soit […]

24. Par-delà les grands partages

Biomimésis: éléments pour une écologie industrielle

=http://multitudes.samizdat.net/article.php3?id_article=2349

Une éthique pour les êtres hybrides : de la dissémination d’Agrostis au drame de Lucifer

Dans cet article, Raphaël Larrère compare l’Agrostis, un OGM végétal, et Lucifer, un clone de taureau. À partir de ces deux exemples, il réfléchit sur les conséquences sociologiques et philosophiques de l’introduction d’artifices dans notre environnement. Il existe des similitudes entre ces deux exemples : la croyance dans le pouvoir prométhéen du génie génétique. La […]

Une figure humaine peut cacher une affection-jaguar

Réponse à une question de Didier Muguet.Comment peut-on être occidental ? Les Amérindiens ne connaissent pas notre dualisme nature-culture, et ils s’en passent fort bien. Ils pensent et vivent la continuité. How can one be a Westerner ? Amerindians don’t understand our dualist split between nature and culture, and they do very well without it. […]

La Syntaxe des mondes

Une lecture de Par delà nature et culture de P. Descola. Philippe Descola dans Par delà nature et culture (2005) tâche d’élaborer, au travers d’une classification des formes d’écologie symbolique, les pièces élémentaires d’une sorte de syntaxe de la composition du monde. Quatre schèmes fondamentaux ou matrices ontologiques (l’animisme, le naturalisme, le totémisme et l’analogisme) […]

24. Penser et agir en relation avec...

Éthiques de l’environnement

Depuis environ un quart de siècle, la réflexion morale s’est donné un nouvel objet : l’environnement. Issue, principalement aux Etats-Unis, d’une réflexion sur la nature sauvage -wilderness – et le devoir de la préserver, l’éthique environnementale se partage entre deux courants. Le premier est à la recherche d’une théorie générale de la valeur morale, d’un […]

Faire avec Gaïa : pour une culture de la non-symétrie

=http://multitudes.samizdat.net/article.php3?id_article=2351

D’une pensée des limites à une pensée de la relation

=http://multitudes.samizdat.net/article.php3?id_article=2350

24. Ecologie de l'esprit / économie de l'esprit

De l’économie libidinale à l’écologie de l’esprit

Entretien avec Frédéric NeyratCet entretien voit se déployer les thèses suivantes : 1) le capitalisme doit d’abord être envisagé comme « économie libidinale » ; 2) cette économie libidinale est épuisée par l’hyper-industrialisation du capitalisme contemporain : le désir industriellement traité conduit à la destruction du désir ; 3) d’où la nécessité d’inventer une nouvelle […]

L’Irruption de l’écologie ou le grand chiasme de l’économie politique

La question énergétique a été à l’origine du mouvement écologiste et l’article montre comment cette question a été intégrée par encastrement de l’économique par l’écologique. L’image de la pollinisation illustre la nouvelle conception de l’économie requise par l’écologie de demain. Les abeilles génèrent avec le miel un produit marchandisable, mais le travail le plus utile […]

L’Écologie à l’ére de l’information

=http://multitudes.samizdat.net/article.php3?id_article=2354

L’écologie de l’esprit selon Gregory Bateson

=http://multitudes.samizdat.net/article.php3?id_article=2353

24. Politiques de l'écologie

De la nécessité d’un nouvel écosystème politique

Au fil de son histoire, l’écologie politique a connu une dissociation de plus en plus marquée entre ses finalités idéelles et les moyens mis en œuvre pour y parvenir. Ses praxis et ses modes initiaux d’organisation, fondés sur l’activisme, l’expérimentation et des formes d’incarnation sociale diversifiées et réticulaires, ont largement laissé la place à des […]

Biopolitique des catastrophes

La catastrophe fait aujourd’hui partie de notre quotidien, comme si l’apocalypse pouvait nous tomber dessus tous les matins. Ce rapport démentiel au monde est cependant légitime, construit et non imaginaire, homogène au socius postmoderne. Une biopolitique des catastrophes s’est mise en place, qui tente d’intégrer cette nouvelle donne pour conjurer les risques qui composent, nous […]

Réflexions à propos d’Ecologie et socialisme

Depuis que l’écologie est devenue politique, les tentatives de synthèse, de dépassement ou de différenciation entre vert et rouge ont été incontournables pour la plupart des essais de conceptualisation d’un paradigme écologiste dans une politique globale de la transformation sociale. Les récentes tentatives « éco-socialistes », qui réactivent les habituels obstacles d’une certaine tradition marxiste […]

Le Premier Mouvement écologiste de la planète

Provo fut, avant l’apparition des partis Verts, le premier mouvement écolo. Ils lui doivent les trois axes de base de l’écologie : environnement, solidarité sociale et citoyenneté/démocratie. La pollution constitue la première interpellation de Provo : pollution automobile, pollution industrielle pollution des eaux. La bagnole est dénoncée comme engin de mort, frappant des innocents dans la ville […]

Le Modèle américain de la désobéissance civile, de Thoreau à nos jours

Henry David Thoreau (1817-1862) a élaboré simultanément une pensée de l’écologie, de la nature et de la désobéissance par son installation à Walden, le choix de la « vie dans les bois » étant un retour vers une nature perdue, mais aussi un retrait hors de la société. La désobéissance civile se révèle alors, et est encore […]

Une présence païenne à la Nouvelle Orléans après Katrina

Dans les quartiers encore négligés par les secours officiels, des groupes militants s’activent au côté des habitants pour nettoyer, cultiver, avec des méthodes écologiques à la portée de chacun ; pour analyser aussi les causes de la catastrophe. Starhawk se fait la chroniqueuse de leur action. In the neighbourhoods still abandonned by official urgency services, activists […]

Hors-champ 24.

Révolution informationnelle, écologie et recomposition subjective

Les technologies informatiques et de la commande ne sont pas uniquement de l’ordre des techni-sciences mais interviennent dans la production de subjectivité On ne peut pas séparer ces transformations des bouleversements politiques en cours. Le primat porté sur l’information comme nouvelle catégorie, à côté de l’énergie, accentue la production de nouvelles subjectivités et peut transformer […]

Mineure 24. Fernand Deligny

Tracer là ce qui nous échappe

La contribution de Deligny à la pensée contemporaine du commun est de cartographier le topos (impossible) d’une communauté qui peut difficilement être décrite par des mots (comme beaucoup de penseurs contemporains en ont eu l’intuition) mais doit être tracée par des lignes. L’usage des lignes par Deligny diffère de toute autre forme de cartographie précisément […]

Un cinéma hors de lui

La pensée de Deligny est une pensée qui œuvre à ouvrir, ouvrir les mots pour les faire revenir aux gestes d’où, peut-être, ils sont issus et auquel,, sans doute, ils renvoient. Pour dire à propos du cinéma des choses inédites, il a fallu à Deligny forger un nouveau langage dont le terme-manifeste est celui de […]

Fernand Deligny, imager le commun

Janmari, Yves, la « graine de crapule », les « vagabonds efficaces » : les enfants « difficiles » avec lesquels Fernand Deligny a vécu ont été pour lui autant de poteaux indicateurs de l’étendue du problème du commun. Fabriquer le commun n’est pas un problème soluble dans le langage, dans l’obéissance à des mots […]

Deligny et les cartes

« Autre » façon de vivre le dehors de nous-mêmes, façon d’apprendre « l’Autre » avec ses propres mots, l’œuvre de Deligny rompt avec tous les cadres, les « discours » et structures de l’institué. C’est sur ce « chemin »-là que nous l’avons rencontré, sur les « cartes » ; « cartes » tracées […]

Étranger le proche

Au fil des tentatives qu’il a menées, Deligny n’a cessé de déjouer cette fonction : éduquer. Il lui préférera « permettre », infinitif par lequel il esquivera la posture majoritaire attendue de celui qui sait le modèle et les écarts. Au regard qui ne voit en ces autres (autistes, psychotiques, délinquants…) que déficiences malheureuses, irrécupérables, […]

Garder son petit chapeau bleu

=http://multitudes.samizdat.net/article.php3?id_article=2419

Liens 24.

Banlieues, sexes et le boomerang colonial

La décolonisation de la France n’est pas terminée. N’ayant rien vu (re)venir, elle se prend aujourd’hui le boomerang de plein fouet. Isolement linguistique, postcolonial studies en jachère, surdité envers les garçons comme les filles de banlieue (émeutes, voile) : les mots font défaut aux institutions. Prises de court, elles surenchérissent en matière de distorsions médiatiques […]

24. Multitudes 24 : Spring 2006

Multitudes : Spring

Majeure : Ecopolitique now ! Moscovici (entretien avec Erwan Lecoeur). Créer une nouvelle forme de vie. It is through « making » nature that we know nature ; we shape it as we live. Nature is not something external to us. Nor is ecology a science : it is a social and political movement. Edoardo […]

Majeure : Ecopolitique now ! Moscovici (entretien avec Erwan Lecoeur). Créer une nouvelle forme de vie. It is through « making » nature that we know nature ; we shape it as we live. Nature is not something external to us. Nor is ecology a science : it is a social and political movement. Edoardo […]