Accueil » Les numéros » 35. Multitudes 35, hiver 2009 » A chaud 35, hiver 2009

A chaud 35, hiver 2009

Nombreux étaient ceux en Europe qui avaient placé leur espoir dans une ère nouvelle avec l’arrivée de Barack Hussein Obama. N’allait-on pas en finir avec l’ère des guerres préventives permanentes et les régimes d’exception devenus le menu ordinaire? Et puisque cette fichue crise des subprimes avait porté un si rude coup à la finance de […]

La mise en scène de l’arrestation et de l’inculpation des « autonomes de Tarnac » révèle non seulement un bouleversement de l’ordre juridique, mais aussi une mutation de l’ordre symbolique de la société. Les procédures mises en place représentent un des aspects les plus significatifs de la tendance imprimée par la « lutte contre le terrorisme », à savoir qu’un individu est désigné comme terroriste, non pas parce qu’il a commis des actes déterminés, mais simplement parce qu’il est nommé comme tel par le ministère de l Intérieur. Ce qui fait de ces jeunes gens des terroristes, c’est leur mode de vie, le fait qu’ils tentent d’échapper à la machine économique et qu’ils n’adoptent pas un comportement de soumission « proactive » aux procédures de contrôle. Le discours du pouvoir devient le seul référent possible Les faits sont ainsi forclos du champ social et de l’espace du pensable. Ce faisant, cette image nous installe dans une structure psychotique.

The way the nine Tarnac proponents of a self-supporting life were arrested and charged testi- fies not only to a disruption in the order of the law but also to a deeper mutation, in the symbolic order of society. The procedures that were implemented represent one of the most telling aspects in the new trend that has developed with the « war on terror », namely a person is de fined as a terrorist not because he or she committed any specific crime, but because he or she is given that name by the Home of fice. The reason why these young people are called terrorists is the way they live, the fact they try to escape the economic machine and do not proactively submit to control procedures. The discourse of power becomes the one and only possible referent. Facts are kept out of the social field and out of th espace of what is thinkable. As a consequence, this image imprisons us in a psychotic structure.

Une réaction symptomatique

S’il y a bien Guantanamisation de la société française, pourquoi a-t-elle monté en épingle ce groupe-là de neuf jeunes gens, localisés à Tarnac, plutôt que les centaines de milliers d’autres qui tentent aussi de critiquer et de dépasser les mutilations imposées par notre régime de production ? Le message (Vous avez intérêt à vous tenir […]