Hors-champ 48.

Éloge intempestif de la dette
À qui, à quoi sert ce consensus sur le coupable tout trouvé à la crise quasi-systémique que nous frôlons avec délice et frisson ? En ces temps de bigoterie financière, Multitudes fait l’éloge de la bonne dette pour se débarrasser de la mauvaise. Cet article, volontairement polémique, démontre que la dette est non seulement une force de vie et une condition de transformations sociales, mais aussi un levier de pouvoir politique, que les multitudes doivent apprendre à s’approprier.

In Praise of Debt
Who benefits from the consensual moralistic attack on debt? Instead of condemning it altogether, this article attempts to distinguish good debt from bad debt. It suggests that debt is not only a force of life and a condition for the emergence of the new, but also a form of political leverage which the multitudes should learn to exploit.