Accueil » Les numéros » Multitudes 6, septembre 2001 » Mineure 6. Ville et mondialisation

Mineure 6. Ville et mondialisation

Au-delà des déterminismes tant économiques que technologiques sur la mondialisation, l’émergence des villes comme acteurs des nouvelles productions de services à la marchandise met en avant la dimension politique essentielle des rapports de production modernes. Entre États et multinationales, d’autres relations territorialisées s’affirment qu’il importe d’investir. Le terme de mondialisation a au moins la qualité […]

Face aux processus de déterritorialisation/reterritorialisation qui caractérisent la mondialisation, nous tentons d’appréhender les éléments de continuité et de rupture qui lient entre eux les Forums de Porto Alegre et de Gênes ; ces deux grandes mobilisations citoyennes de portée mondiale constituent, en effet, le référentiel le plus pertinent à un débat sur la ville. En […]

Entretien avec Thierry Baudouin et Michèle CollinMutitudes : Plusieurs points nous intéressent particulièrement dans ton approche qui remet en cause la nouvelle vulgate urbaine sur la ville mondiale. Nous croyons en effet nécessaire d’entamer une réflexion sur les opportunités d’un autre concept de ville. Peut-on développer un point de vue territorialisé, au-delà des clichés mondialistes, […]

Face aux discours dominants sur la ville-monde, ville globale ou générique, nous opposons l’hypothèse de nouvelles territorialisations et de redéfinition des positionnements des villes dans la recherche de l’affirmation de spécificités productives. L’exemple du redéveloppement des friches industrialo-portuaires marque précisément qu’il existe aujourd’hui, selon les villes, soit une production tout à fait uniformisante de la […]