Des intimités transparentes ?

Des intimités transparentes ?
Outil de gouvernance à toutes les échelles – globale, nationale, locale – la transparence s’est imposée comme une norme à la fois morale, économique et politique. L’intimité n’y échappe pas. La reproduction, les origines, les identités, les sexualités, qui en seraient un pan important, se trouvent ainsi à l’avant-garde d’une transparence quasi managériale, qui s’épanouit dans une exposition numérique sans limite. Cet article questionne différents aspects de ce phénomène.

Transparent Intimacies?
As a multi-scale instrument of governance (global, national, local), transparency imposed itself as a moral, economic and political norm. Intimacy does not escape from its reach and claims. Reproduction, origins, identities, sexualities, which are posited as some of its important dimensions, are thus put at the vanguard of a quasi-managerial form of transparency, which thrives within a limitless digital exposure. This article questions various aspects of this phenomenon.

Selim Monique

Anthropologue, directrice de recherche, a publié récemment Hommes et femmes dans la production de la société civile à Canton L’Harmattan 2013. Avec Anne Querrien, La libération des femmes, une plus-value mondiale, L’Harmattan 2015. Avec Bernard Hours, L’enchantement de la société civile globale : ONG, genre, gouvernance L’Harmattan 2014.