Entretien avec Gaëtane Lamarche-Vadel

Olivier Nottellet : une projection d’hypothèses Gaëtane Lamarche-Vadel : Pour commencer, j’aimerais rebondir sur le nom de Philip Guston1 par lequel tu clos un entretien avec Yann Ricordel2. Cet artiste américain était un grand amateur de comics. Outre cette complicité, tu as comme lui le goût de la vitalité des formes, dessinées ou peintes, à propos desquelles il […]

Lamarche-Vadel Gaëtane

Essayiste et chercheure associée à l’institut ACTE Aesthetica/ Panthéon Sorbonne. Elle a enseigné la philosophie esthétique à l’École Nationale Supérieure d’Arts de Dijon jusqu’en 2012. Elle est l’auteur de nombreux articles et ouvrages sur l’art, la ville, l’espace public. Derniers ouvrages : Chronique du chantier de l’Arsenal, Ensadijon/Presses du réel, 2013 ; Politiques de l’appropriation, l’Harmattan, 2014 ; Projets artistiques, à la croisée de l’urbanisme et du politique, La lettre volée, 2015 ; Le double nom, Verticales/Gallimard, avril 2018 ; L’appropriation inventive et critique, sous la direction de Jacinto Lageira et Gaëtane Lamarche-Vadel, Mimesis, mai 2018.

Olivier Nottellet

Dessinateur et peintre, il transforme ses carnets en installations parfois monumentales qui utilisent aussi bien la peinture que des objets manufacturés. Sa méthode s’inspire du montage cinématographique pour livrer un univers singulier, parfois habité de silhouettes masculines et bureaucratiques. Il s’attache à transformer et à questionner les espaces qu’on lui confie, privilégiant les hypothèses de récits et la multiplication des points de vue. Il expose régulièrement en France et à l’étranger, il enseigne dessin et peinture à l’ENSBA de Lyon où il vit. Il est représenté par la galerie Odile Ouizeman à Paris. www.dda-ra.org/NOTTELLET