Soirée Guattari-Glissant

 

LA MAISON DE LA POESIE / La Revue CHIMÈRES/ L’INSTITUT DU TOUT-MONDE

21 SEPTEMBRE 2017

187 rue Saint Martin à Paris, au fond du passage Molière

20 heures

EDOUARD GLISSANT ET FELIX GUATTARI

DÉPARLEURS

Dans le cadre des Poétiques de résistance organisées avec la collaboration la Maison de la Poésie à Paris , l’Institut du Tout-Monde et La Revue Chimères autour de son dernier Numéro « Avec Edouard Glissant », imaginent une soirée déparlage  à partir de lectures croisées de  Felix Guattari et Edouard Glissant et de performances. Déparler d’après Edouard Glissant c’est créoliser les langues pour leur retirer leur fonction d’assujettissement. C’est pour tout un chacun élargir sa vision du monde en l’inscrivant dans un ensemble de relations vivantes et ouvertes, dans un rhizome disait Guattari. C’est inviter à une « pagaille baroque » pour Édouard,  à « une chaosmose » pour Félix.

Au programme de la soirée : avec Guy Deslauriers (extraits filmé d’une parole de nuit sur Édouard Glissant),  Cécile Duval (Théatre d’Or) lira des extraits de Chaosmose de Félix Guattari, Gabriel Tamalet pour la lecture des textes d’Edouard Glissant, Françoise Rivalland (musicienne et chanteuse), Deborah Walker violoncelliste (musique de Pascale Criton), François Pain videaste de la « créolisation » de Guattari au Japon, Flore Garcin-Marrou lecture et poésie sonore, Nadia Vadori-Gauthier lecture et performance dansée sur un texte d’Edouard Glissant