Les derniers Hors-champ

La question de la techno-écologie

La question de la technoécologie
Si la nature surgit comme problème ou comme ressource de l’activité technique, c’est qu’elle vient du dehors de la communauté technique qui tisse ses réseaux en relation avec elle. La nature est refus d’être portée complètement à la lumière. La technique s’articule à la nature par la reconnaissance des formes et leur invention permanente. C’est cette inventivité de la nature et de la technique que l’écologie devrait protéger et évaluer par rapport à la capacité de créer des liens productifs entre communautés techniques.

The Techno-Ecological Question
If nature emerges as a problem or as a resource for technical activity, it is because it comes from the outside of the technical community who weaves its networks in relation with it. Nature refuses to be fully exposed to the light of reason. Technicity articulates itself to nature through the recognition of forms and through their permanent reinvention. Ecology should protect and valorize this inventiveness of nature and technicity through its capacity to generate productive links between technical communities.

Prises de position autochtones

Prises de position autochtones
Journalistes et anthropologues conjuguent leurs efforts pour attirer l’attention sur la valeur des modes de vie des Autochtones et sur les violences qu’ils subissent. Comment s’expriment ces derniers face aux autorités brésiliennes et au monde entier ? Quatre textes ont été choisis pour en donner un aperçu : une lettre d’adieu du Mouvement Xingu à Dilma Roussef, initiatrice du barrage de Belo Monte qui a détruit leur territoire ; une lettre ouverte de leaders du peuple Tupinamba aux autorités brésiliennes et mondiales contre la spoliation de leur territoire par un projet d’aménagement du littoral ; un ensemble de conseils de comportements écologiques et respectueux par l’alliance des peuples autochtones, « gardiens de mère nature », publiés à l’occasion de la conférence du climat à Paris en décembre 2015 ; une méditation sur les conditions d’une résistance efficace aux nouvelles formes de violence par un membre de l’association Kirapalan du village Altamira.

Native Claims
Journalists and anthropologists both invite us to pay more attention to the value of native ways of life and to the violence they face. What are native people telling the Brazilian and worldwide leaders? Four texts were selected as a sample: a farewell letter addressed by the Xingu Movement to Dilma Roussef, who initiated the Belo Monte dam which destroyed their land; an open letter by the leaders of the Tupinamba people to the Brazilian and world leaders against the looting of their territory; a list of advice for respectful and ecological forms of behavior published by an alliance of native people, caring for Mother Nature, during the 2015 Paris Conference on climate change; a meditation by a member of the Kirapalan association from the Altamira village on an efficient form of resistance against new forms of violence.

Tests osseux pour les mineurs étrangers isolés

Tests osseux pour les mineurs étrangers isolés

Les tests osseux infligés aux jeunes étrangers isolés pour déterminer leur minorité ou leur majorité représentent un enjeu de taille : être pris en charge par l’aide sociale à l’enfance ou être à la rue. De recommandation, faisant l’objet d’une circulaire, cette notification du test est devenue une loi en novembre 2015 sur la demande du gouvernement contre les autorités et experts de la santé, des droits humanitaires et de l’enfant, et des avis européens consultés. Comment est-ce possible ? Comment le gouvernement et l’assemblée qui l’a votée ont-ils pu prendre une telle mesure ?

Wrist X-Rays Analysis for Foreign Teenagers

Wrist X-rays analysis imposed to parentless young foreigners in order to determine their age as minors or adults have serious consequences, since they decide whether they will be provided assis-tance due to youth or whether they will be abandoned to the streets. From a mere recommendation, it has become mandatory practice since a new law promulgated in November 2015, against the opposition of health experts, advocates for human and children’s rights. This article tries to under-stand how the government and the Parliament have been led to impose it against such resistance.

Entre archéologie et écologie. Une perspective sur la théorie médiatique

Entre archéologie et écologie
Une perspective sur la théorie médiatique

Cet article propose trois graphies pour distinguer trois sens assez différents au sein de ce que l’on fait confusément relever des « médias » en français. Ce faisant, il propose, à la suite de Marshall McLuhan, de considérer la cause formelle comme une catégorie centrale pour comprendre les dynamiques médiatiques. Cela le conduit à situer son approche aux confins de l’archéologie et de l’écologie des media.

Between Archaeology and Ecology
A Perspective on Media Theory

This paper suggests three different forms of spelling to account for the plurality of the notion of “media”. Following Marshall McLuhan, it considers the category of formal cause as playing a crucial role in understanding media dynamics. Such a perspective is located at the convergence of media archaeology with media ecology.

Europe et réfugiés : l’élargissement

Europe et réfugiés : l’élargissement

L’accueil des réfugiés conduit à un élargissement démographique et non territorial de la construction européenne, qui va exiger une nouvelle élaboration politique car la confédération d’États actuelle est incapable de traiter ce problème. Il faut inventer de nouvelles règles et perspectives d’accès à la citoyenneté européenne, qui pour les réfugiés sera une citoyenneté fédérale. Une politique économique européenne commune sera nécessaire pour la confirmer. Il faut que l’initiative unilatérale de l’Allemagne se transforme en solidarité communautaire générale.

Europe and Refugees: Enlargement

The arrival of refugees leads to a demographical (rather than territorial) enlargement of the European construction, which will call for a new political elaboration, since the current confederation of national States is unable to address this issue. New rules and new perspectives for gaining a Euro-pean citizenship must be invented, a federal form of citizenship designed for refugees. A common European political economy will be needed in order to confirm and support this evolution. Germa-ny’s unilateral initiative must evolve towards a broader form of solidarity within the European community.

Sortir de l’anthropocène

Sortir de l’anthropocène

L’Anthropocène est un « Entropocène », c’est-à-dire une période de production massive d’entropie précisément en cela que les savoirs ayant été liquidés et automatisés, ce ne sont plus des savoirs, mais des systèmes fermés, c’est-à-dire entropiques. Le nouveau critère de redistribution qu’il s’agit de mettre en œuvre dans l’économie du Néguanthropocène doit être fondé sur une capacité de désautomatisation qu’il faut ressusciter.

Exiting the Anthropocene

The anthropocene should be written “entropocene”, i.e., a period of mass production of entropy due to the fact that many fields of knowledge have been abolished and liquidated : they no longer belong to human knowledge, but offer closed systems of automatic reactions, which, as such, present high levels of entropy. The new criterion of redistribution needed in our age of Neguanthropocene must be based on our capacity to disautomatize and resuscitate a whole range of human operations.

Illégalismes et droit de la société marchande, de Foucault à Marx

Illégalismes et droit de la société marchande, de Foucault à Marx

À partir d’une lecture critique de Foucault, cet article revient sur l’un des premiers textes de Marx, consacré au vol de bois mort, pour analyser les liens entre le régime pénal de la sanction du vol de bois et le régime civil de la transformation de la propriété, entre la production des illégalismes et les métamorphoses de la société civile. Il en tire une vision synthétique du patrimoine considéré comme un « corps juridique artificiel », avant d’apporter un éclairage saisissant sur l’incarcération de masse qui caractérise notre époque, où il suggère de voir un moyen de contrôler des populations paupérisées, caractérisées par un « patrimoine vide ».

Illegalism and Law in Market Society, from Foucault to Marx

Starting from a critical reading of Foucault, this article analyses an early text by Marx where the penalization of the theft of dead wood resonates with the transformation of property law, with the production of new forms of illegalism and with the transformation of civil society. It reinterprets patrimony as an “artificial judicial body”, in order to shed light on today’s mass incarceration, viewed as a means of control towards pauperized populations characterized by their “empty patrimony”.

Traité de l’avoir-à-voir (à partir de motifs visuels waiwai)

Traité de l’avoir-à-voir
(à partir de motifs visuels waiwai)

Cette méditation indissociablement philosophique, esthétique, anthropologique, poétique et photographique essaie de décentrer nos manières de voir. Qu’y a-t-il à voir dans ce qui s’offre au regard ? Comment certaines attitudes et pratiques observées chez les populations amérindiennes Wai-wai peuvent-elles inspirer une autre poétique du regard ? Comment quelques photographies peuvent-elles documenter cette poétique ? Comment les mots, et parmi eux surtout les intraduisibles, peuvent-ils nourrir une écriture de cette poétique ? Cette méditation pose plus de questions qu’elle ne vise à en résoudre.

Brief Treatise of Having-to-See
(from a few Wai-wai Visual Motifs)

This meditation intimately enmeshes philosophy, aesthetics, anthropology, poetics and photography, in order to decenter our ways of seeing. What do we “have” to “see” in what is offered to our gaze? How can certain attitudes and practices observed among Wai-wai Amerindian populations inspire a different conception of seeing? How can a few photographs document this conception? How can untranslatable words feed this poetics? This meditation is more interested in raising questions than in providing answers.

La guerre des codes

La guerre des codes

Dans la carte des conflits numériques – logiciel libre, open source, théorie de la propriété – Échelle Inconnue relate son expérience de bataille pour le QR-code (encodeur et décodeur libre en ligne, donc gratuit et réalisable par tous) contre le système de « Flash code » payant, érigé comme standard national, commercialisé par Orange. Ce récit, victorieux dans la ville de Rouen, a amené une vingtaine de collectivités territoriales à préférer utiliser le site d’Échelle Inconnue pour élaborer leur code, amenant Orange à abandonner ses rêves de code fermé et payant.

The War of Codes

On the map of digital conflicts about free software, open source and intellectual property rights, Échelle Inconnue tells the story of its struggle in favor of QR-Code (a free encoding and decoding device open to all) against the Flash Code, commercialized by Orange as a paying and proprietary device, promoted as an international standard. The struggle was successful in the city of Rouen, and since then twenty other cities have followed, preferring Échelle Inconnue’s cod ing system, bringing Orange to abandon their dreams of restricted and paying access.

L’usage de la vie

L’usage de la vie

Nous faisons usage de machines, de chaussures, de cartes, en vue de notre vie, de sa conservation et de son développement. Mais c’est la vie elle-même qui est avant tout « usable », et pour laquelle machines, chaussures, cartes sont utilisées. L’usage de soi, de son existence, est le présupposé et la poutre maîtresse de tous les autres usages. Or l’usage de soi se fonde sur le détachement de soi. Est utilisée une existence à laquelle on ne peut pas toujours s’identifier, qui ne se possède pas entièrement et qui, sans être vraiment étrangère, n’est pas non plus complètement familière. Autrement dit, l’usage de la vie concerne l’espèce qui, en plus de vivre, doit rendre sa vie possible. Le jeu de scène théâtral récapitule et amplifie les procédés par lesquels l’être humain se sert de son existence. L’activité de l’acteur est un modèle incomparable de l’usage de la vie et du souci de soi. Pour reconstituer avec précision les « technologies du soi », il convient de regarder de près les écrits de Stanislavski, Mejerchol’d, Brecht et Grotowski.

The Use of Life

We make use of machines, shoes, maps, for our life, its conservation and its development. But it is life itself that is primary usable – in view of which machines, shoes, maps are used. The use of oneself, of one’s existence, is both the premise and the cornerstone of all other uses. The use of oneself is based on the detachment of self. The existence which comes to be used is one with which one cannot always identify, one that is not fully possessed, and that is not completely familiar, while also not being really strange. In other words, the use of life relates to the species which, in addition to living, must make its life possible. The theatrical stage recapitulates and amplifies the processes by which the human being makes use of its existence. Acting is an incomparable life’s use and care of the self model. In order to reconstitute with precision the « technologies of self », it is advisable to take a close look at the writings of Stanislavski, Mejerchol’d, Brecht and Grotowski.

La catastrophe radioactive de Goiânia au Brésil. Conflits sur l’interprétation d’un désastre, comment vivre après ?

La catastrophe radioactive de Goiânia au Brésil. Conflits sur l’interprétation d’un désastre, comment vivre après ?

Le conflit d’interprétation, associé aux aspects de la santé, de la contamination radioactive et des indemnisations, est toujours d’actualité dans le monde. Dans cette analyse, l’auteure avance que les expériences subjectives apportées par les récits construits par les survivants du désastre de Goiânia, au Brésil, défient les identités et les frontières définies par la biomédecine pour encadrer cette catastrophe.

The Radioactive Catastrophe of Goiânia in Brazil. Bio-Scientific Classifications and Subjective Experiences

The conflict of interpretations raised by nuclear accidents and leaks, with their impact on health and their financial compensations, is more present than ever on the international scene. This article suggests that the subjective experiences generated by the activity of storytelling surrounding the Goiânia disaster in Brazil challenge the identities, borders and limits promoted by biomedicine in order to contain this catastrophe.

Faire de la philosophie avec Paolo Virno

Entretien avec Michel Valensi Michel Valensi : Depuis ton premier livre, Convention et matérialisme (non traduit en français) qui date de 1986, et même depuis tes premiers écrits plus politiques des années 1970, jusqu’à ce dernier livre qui paraît aujourd’hui en français sous le titre Et ainsi de suite. La régression à l’infini et comment l’interrompre, consacré à […]

Défaire l’image De l’art contemporain

À mi-chemin entre l’art et la philosophie, Défaire l’image esthétique de l’art est appréhendé, non pas « d’après » mais après Deleuze et Guattari, sous l’idée de régime, d’agencement ou de « pensée diagrammatique ». Indissociable du déplacement de l’analyse à partir des œuvres et des pratiques (de création et de réception), la recherche donne lieu à une multiplicité d’essais proposant autant d’expériences de pensée par l’art contemporain. La Pensée-Matisse et la Pensée-Duchamp sont ainsi mises en tension d’un champ de forces « rechargé », depuis les années 1960, par les options micropolitiques dont relève la problématisation critique et clinique de l’art. Le mode d’emploi passe par Daniel Buren, Gordon Matta-Clark et Günter Brus, avec la lignée brésilienne de Hélio Oiticica à Ernesto Neto.

Undoing the Image
Of Contemporary Art
Halfway between art and philosophy, this attempt to Undo the aesthetic image of art is less “drawn from” than “taken after” Deleuze and Guattari, in terms of regimes, assemblages and diagrams. Linked to a displacement of works and practices (of creation and reception), this research provides a multiplicity of thought-experiences generated by and through contemporary art. Matisse-thinking and Duchamp-thinking constitute a field of forces recharged, from the 1960s on, with micropolitical options in critical and clinical problematizations of art. A User’s Manual would include Daniel Buren, Gordon Matta-Clark and Günter Brus, along with a Brazilian line of artists going from Hélio Oiticica to Ernesto Neto.

Le face-à-face citadins/nature

La protection de l’environnement peut-elle être justifiée par des considérations esthétiques, telles que la beauté des animaux, ou des paysages ? Ou bien doit-elle obéir à une éthique environnementale scientifique ? Ou bien dans l’éthique du care se préoccuper de prendre soin ? Il faut reconnaître la co-appartenance des êtres vivants dans un même cadre matériel, l’entretien de leur solidarité à travers les âges, la nécessité de former des valeurs communes à partir de pratiques différentes. Ces questions sont examinées dans plusieurs cas : le rapport à l’animal de compagnie, l’expérience botanique d’un artiste refusée par un musée comme ne relevant pas de l’art, l’invention de formes écologiques refusées par le public comme technocratiques.

Face-to-Face betweenCity-Dwellers and Nature
Can environmental protection be based on esthetic considerations, such as the beauty of animals or landscapes? Or should it be grounded in scientific environmental ethics, or in an ethics of care? The crucial point is to acknowledge the co-belonging of many living beings within a single material environment, to maintain solidarity among generations, and to elaborate common values generated from a diversity of practices. Such principles are observed on three cases: urban relations to pets, an artistic experiment in botanic rejected by a museum as non-artistic, the invention of ecological forms rejected by the public as technocratic.

De la neutralisation comme mode de gouvernement

La démocratie moderne est à la fois inclusive, intégratrice, et exclusive de tout ce qui résiste à l’inclusion. Mais la normalité n’est-elle pas de se situer dans l’entre-deux ? C’est ce que font les technologies de maintien de l’ordre et leurs instruments d’une violence tout à fait graduée, que l’auteur nous décrit avec minutie. Mais la violence n’est pas la seule conduite possible dans cet entre-deux. Le pouvoir développe diverses manières de capturer l’intérêt en contraignant, de neutraliser l’opposition.

On Neutralization as a Mode of Government
Modern democracy is both inclusive and exclusive towards all the factors which resist inclusion and integration. Normality, however, consists in being located in-between. The author describes in details technologies of repression and control which use extremely graduated forms of violence. Beyond violence, power develops many ways to capture interests by neutralizing – rather than repressing – opposition.

Les mutuelles de sans‑tickets – Émergence d’une infrapolitique

Cet article étudie les diverses façons dont des usagers des transports en communs s’organisent en collectifs pour inventer des moyens de se soustraire à une obligation de paiement qu’ils jugent inique. En formant des collectifs qui partagent les informations sur les contrôles de ticket, qui mutualisent le paiement des amendes et qui élaborent collectivement des dénonciations publiques de la politique des transports en communs, ils se situent à la limite entre l’action politique traditionnelle et un mode de résistance et d’esquive que l’auteure propose de qualifier d’infrapolitique. Cette catégorie est esquissée ici à partir d’une relecture quelque peu décalée de la définition qu’en donne James C. Scott.

Free-Riders’
Associations
An Emerging Infrapolitics
This article studies the various ways in which users of public transportation organize in order to dodge payment for a service which social justice would demand to be free. Within such collectives, they share information about controls, they mutualize the payment of fines, and they launch public campaigns against the current politics of public transportations. Such actions are situated on the borderline between traditional politics and what the author describes as an emerging form of “infrapolitics”, reframing the definition provided a few years ago by James C. Scott.

X. et Y. c/préfet de… Plaidoirie pour une jurisprudence d’Olive Martin et Patrick Bernier

 Deux avocats s’arment de l’hospitalité du droit d’auteur pour forcer l’hostilité du droit des étrangers. Là où la Préfecture voit en X. un étranger, nous voyons d’abord un auteur, tel est le déplacement introduit par les avocats Sylvia Preuss-Laussinotte et Sébastien Canevet, spécialisés respectivement en droit public des étrangers et en droit civil de la propriété intellectuelle. » Jouant avec les formes de la performance, X. et Y. c/préfet de…, dispositif des artistes Olive Martin et Patrick Bernier, se déploie sous la forme d’une plaidoirie. Emmanuelle Chérel présente une analyse de cette expérience menée aux confins de la justice et de l’art comme champs de discours particuliers. Construite à partir d’une investigation extrêmement précise du «  mal nommé droit » des étrangers mais également du droit d’auteur, la Plaidoirie prolonge la réflexion sur la construction du signe artistique et son implication dans le contexte où il apparaît.

A plea for a jurisprudence
An experiment in intellectual property and migration rights

Emmanuelle Chérel analyzes the experiment conceived by Olive Martin and Patrick Bernier as a defense speech using intellectual property and the status of creator in order to protect foreigners from extradition. This plea articulated within a very specific inquiry about legal technicalities reframes our construction of the artistic sign and its implication in its social context.

L’Anti-Électre totémisme et schizogamie

Depuis l’invention du complexe d’Œdipe, voici un siècle environ, on tient Électre pour son pendant féminin, quoi que Freud lui-même ait pu en penser de son côté, lui qui refusait au sexe féminin le droit de disposer de son propre complexe de marquage sexuel. Électre est le mannequin auquel Œdipe est suspendu comme le manteau au portemanteau.

For about a hundred years since the invention of the Oedipus complex, Electra stands for its feminine counterpart even though Freud would not have it thus established because he granted the female sex no claim to its own sexuality-marking complex. Electra is the mannequin on which Oedipus hangs like a coat on a coatrack.

Les plis du capitalisme cognitif


On s’intéresse à un roman, Théorie de l’information d’Aurélien Bellanger (Gallimard, 2012), qui est, de l’invention du Minitel à l’empire des fournisseurs d’accès, une fresque de la rupture industrielle induite par la révolution numérique. Mise en réseaux, passion hédoniste de l’activité libre, créativité diffuse, individualisme non possessif : il y est raconté, entre sociologie et fiction, l’émergence du capitalisme cognitif et l’irrésistible ascension d’un de ses entrepreneurs emblématiques. La tolérance au désordre et la terreur que cela engendre en font un roman d’horreur du capitalisme cognitif, un récit de l’oscillation tragique entre perte en monde et affrontement au chaos.

In the Folds of Cognitive Capitalism
A new novel, Théorie de l’information by Aurélien Bellanger (2012), narrates the industrial disruption caused by the digital revolution, from Minitel to the new empire of access-providers. (Social) networks, hedonist passion of « free labour », ubiquitous creativity, non-possessive individualism : between sociology and fiction, the book follows the emergence of cognitive capitalism and the irresistible ascend of one of its emblematic entrepreneurs. Tolerance towards disorder, along with the terror induced by it, make this novel a horror story of cognitive capitalism, balancing its reader between the pain of losing one’s world and the necessity to confront chaos.

Une interview de Jérémie Zimmermann de La Quadrature du Net par Ariel Kyrou & Victor Secretan

Internet : 1 – ACTA : 0
L’ACTA (Accord Commercial Anti-Contrefaçon), bombe à retardement contre l’Internet ouvert et libre, a été rejeté à une très large majorité des votes par le Parlement européen le 4 juillet 2012, en particulier grâce à l’action pugnace d’une ribambelle d’associations européennes parmi lesquelles, en France, la Quadrature du Net. L’un des responsables de la Quadrature du Net, Jérémie Zimmermann, nous éclaire dans cette interview sur ACTA et sa logique répressive qui n’en finit pas de renaître dans bien des traités. Mais il revient également sur la façon dont des organisations comme la sienne et beaucoup d’autres ont agi, avec des citoyens de l’Europe entière, pour obtenir le rejet de cet accord si fortement symbolique.

Internet: 1 – ACTA: 0
ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement) is a time bomb against a free and open conception and practice of the Internet. It was rejected by the European Parliament, thanks to the pugnacious activism of numerous associations, including the Quadrature du Net. One of its organizers, Jérémie Zimmerman, reflects upon the repressive nature of such international agreements and upon the power of activist networks in order to block their political process of their approval.

Des objets et des hommes

Les œuvres rassemblées par le département de prospective industrielle du Centre Pompidou à l’occasion de l’exposition Multiversités Créatives nous projettent dans un monde où s’estompent les frontières entre le vivant et le non-vivant, entre le pensant et le non-pensant, entre la nature et l’artefact. Matière intelligente et traitement algorithmique des données, « biologisation » des objets et « réification » de nos modes de vie instaurent un nouveau monde, qui multiplie les défis à notre humanité.

Of things and men
The works presented by the Centre Pompidou for the Multiversités créatives exhibit project us in a world where the borders between living and non-living, thinking and non-thinking organisms, between nature and artifact tend to vanish. Intelligent matter and algorithmic data processing, biologized objects and reified modes of life open the door towards a new world, which challenges our very humanity

Regarder les données

Les machines numériques sculptent désormais des objets en référant leurs formes aux flux de données qui jaillissent de l’incessante activité des bases de données du web. Pendant que s’affole le débat sur les risques et les opportunités des big data, d’autres s’affairent à régler les algorithmes destinées à faire « parler » les données. On assiste à un renversement d’une importance énorme dans le champ des sciences sociales, laissant croire que « les chiffres parlent d’eux-mêmes ». Ce que la visualisation des nouvelles traces digitales fait alors voir, c’est que les catégories d’interprétation traditionnelles ne tiennent plus d’elles-mêmes et qu’il faut commencer par regarder avant d’interpréter

Looking at the data
Digital machines sculpt new objects along the flows of data produced by the web. While some of us worry about privacy and safety, others invent ways to find meaning in big data. Old habits in social sciences are turned upside down. Do “numbers speak for themselves”? Between the data and their meaning, a new step plays an increasingly important role: visualization. Before we can interpret data, we need to make them visible and we need to look at them.

Traiter les données

entre économie de l’attention et mycélium de la signification
Le traitement des big data (bases de données de grosse taille) pose un défi à nos intelligences collectives. Il nous contraint à inventer une autre économie de l’attention, à redéfinir la notion de « pertinence » (et d’impertinence), à nous doter d’une conception plus fine, plus souple et plus vivace de la « signification ». Cet article suggère que c’est du côté de la façon dont la littérature gère la polysémie que nous devrions chercher de quoi faire face à tous ces défis.

Managing data, between the attention economy and the mycelium of making sense
Processing big data challenges our collective intelligence. We need to invent an attention economy, redefine the notion of “relevance”, and devise a finer and broader conception of “meaning” and “sense”. This article suggests that the way literature “manages” polysemy could inspire us in facing such challenges.

La dette, la vie et la mauvaise économie

Éloge intempestif de la dette
À qui, à quoi sert ce consensus sur le coupable tout trouvé à la crise quasi-systémique que nous frôlons avec délice et frisson ? En ces temps de bigoterie financière, Multitudes fait l’éloge de la bonne dette pour se débarrasser de la mauvaise. Cet article, volontairement polémique, démontre que la dette est non seulement une force de vie et une condition de transformations sociales, mais aussi un levier de pouvoir politique, que les multitudes doivent apprendre à s’approprier.

In Praise of Debt
Who benefits from the consensual moralistic attack on debt? Instead of condemning it altogether, this article attempts to distinguish good debt from bad debt. It suggests that debt is not only a force of life and a condition for the emergence of the new, but also a form of political leverage which the multitudes should learn to exploit.

Le nouveau sens de l’utopie

L’approfondissement de la recherche sur l’utopie, le rôle décisif de la justice La rencontre avec la justice, et avec la société de justice, intervient ici au long d’une recherche sur l’utopie, sur son histoire et sur son sens. L’utopie littéraire et philosophique, de Platon, Thomas More, et Campanella à Fourier et William Morris, ne pouvait à elle seule expliquer […]

Métamorphoses de la catastrophe

Jamais un accident industriel, si grave soit-il, n’a encore arrêté l’industrialisation ni ses entrepreneurs. Loin de freiner le développement technologique, l’accident se révèle être au contraire le garant de sa durabilité. Cette opération est réalisée par les services dits de gestion des risques, dont les complexes calculs théoriques consistent, en pratique, à transformer un accident […]

Allégories d’une nation dilacérée : le sertão de Glauber Rocha

Cet essai s’agit d’une géographie imaginative qui a modelé au Brésil une catégorie d’espace, le sertão, comme l’une des principales façons de définir la nation. La perspective sera ici celle de comprendre comment Le Dieu noir et le Diable blond [Deus e o Diabo Na Terra do Sol, de Glauber Rocha, a construit le sertão et comment ce sertão définit et projette le Brésil. Glauber Rocha a filmé à l’épicentre des contradictions qui existent dans l’affirmation du Brésil face à un autre extérieur et face à la présence d’autres au sein de la nation, mais aussi dans la présence d’une pluralité de voix et de sujets historiques face aux agissements d’un Etat national qui planifie la diversité.

Allegories of a lacerated nation: the sertão Glauber Rocha

This text will search to come close itself to an imaginative geography that in Brazil drew a category of space, the sertão, as one of the main forms of speaking and defining the nation. This article tries to understand how Glauber Rocha’s Black God, White Devil [Deus e o Diabo Na Terra do Sol movies has constructed the sertão and how that sertão delineates and projects the country. Glauber Rocha filmed at the epicenter of contradictions between the statement of Brazil facing the other external and the presence of others in the nation, but also facing the presence of a plurality of voices and historical subjects front of National State enterprises that it plans the diversity.

Devenirs de l’anthropophagie, du Brésil au Monde

Ouvrage où Giuseppe Cocco tente de penser les changements contemporains du travail, de l’emploi et de la production ainsi que la dichotomie nature/culture à partir du Brésil (et de la Bolivie) et d’une lecture du « perspectivisme amazonien » d’Eduardo Viveiros de Castro.

« Review of Giuseppe Cocco’s MundoBraz: the becoming-world of Brazil and the becoming-Brazil of the world »

In this book, the author tries to think about the contemporary changes of work, employement and production as well on the dichotomy nature/culture from Brazil (and Bolivia) and in dialogue with Eduardo Viveiros de Castro’s « amazonian perspectivism ».

Les Peuples Autochtones et la crise mondiale

Dans cet article, l’auteur souligne les contradictions qui frappent la lutte et la place des peuples autochtones au sein du droit mondial. Irène Bellier pointe la violence des projets néo-libéraux tant des Etats que de l’organisation mondiale qui continuent à se référer à des schémas typiquement occidentaux.

Indigenous Peoples and the Global Crisis

In this article, the author points out the contradictions affecting the fight and the place of indigenous peoples within the frame of international law. Irène Bellier points out the violence of neoliberal projects supported by States and the world organization that still refer to typical schemes of the Occident.

Cinépathie

Sociogenèse du mal-être cinématographiqueCet article présente de façon synthétique les transformations de l’économie de la production et de la diffusion des films dans la France des dernières décennies. Il montre que les recompositions de forces ont été multidimensionnelles et complexes, aboutissant à un mal-être qui participe autant des nouveaux modes de circulation des flux que des attitudes individualisantes qu’ils ont induites chez les agents.

Cinepathy. Sociogenesis of Cinematographic Uneasiness

This article presents in a synthetic fashion the transformations of the French film economy during the past decades. It shows that the recomposition of forces has been multidimensional and complex, leading to a state of uneasiness which emanates simultaneously from the new modes of circulation which regulate the film industry and from the individualizing attitudes developed by those who live in and from it.