La territorialité kanak

Le projet de cette mineure est multiple. Tout d’abord, il s’agit, dans une tension entre passé, présent et futur, de mettre en évidence, dans tout son dynamisme, le rapport à la terre des populations kanak. Relever leurs modalités propres d’existence à travers le temps et l’espace permettra de considérer les mutations de cette population avec […]

Mathieu Corteel

ATER à l’Université Paris Descartes, docteur en philosophie de l’Université Paris IV Paris-Sorbonne et membre du comité de rédaction de Multitudes. Il enseigne l’épistémologie de la psychologie et l’épistémologie des sciences humaines. Ses recherches actuelles portent sur l’histoire des usages du calcul de probabilités en médecine.