Mohamed Mebtoul, auteur de notre chronique algérienne depuis février dernier, a été interviewé par le quotidien algérien El Watan

Mohamed Mebtoul. Sociologue : «Le changement est difficile au début, compliqué au milieu et magnifique à la fin»

Plongé dans cœur de l’insurrection citoyenne en cours dans le pays, le sociologue Mohamed Mabtoul décrypte les multiples dynamiques, les interactions d’un mouvement «inédit» et «imprévisible». Il interroge le sens de cette «histoire d’en bas, celle des populations, une rancune enfouie et profonde à l’égard des pouvoirs, resurgissant en permanence, bien avant le 22 février 2019». Chercheur de terrain en rupture avec le conformisme scientifique, le professeur Mabtoul nous livre quelques clés pour comprendre la portée historique du soulèvement du 22 février.

Mohamed Mebtoul

Professeur de sociologie à l’université d’Oran 2, fondateur de l’anthropologie de la santé en Algérie, il est à l’origine du Groupe de recherche en anthropologie de la santé (GRAS), devenu Unité de recherche en sciences sociales et santé. Dernier ouvrage paru : Algérie, la citoyenneté impossible ?, Koukou éditions, Alger, 2018.