Plate-forme de lancement de la revue du mars

« Multitudes » paraitra quatre fois l’an, en octobre, en decembre, en mars et
en mai, aux editions Exils. C’est egalement un site web  » « Multitudes » On
Line  » (www. samizdat. net/ »Multitudes »). « Multitudes » ne sera donc pas
simplement une revue, mais aussi un lieu electronique original, dont le
contenu evolutif enrichira la lecture de la revue. Plus qu’un simple
archivage, l’edition  » on line  » aura sa vie propre, croisant parfois, mais
pas toujours, la revue materielle. La lecture de « Multitudes » sera donc au
moins double, et en tout cas inachevable, meme entre deux parutions. Textes
en langue originale, traductions, appels a contribution, documents de
travail, espaces de discussion specifiques : le developpement du site
dependra autant de l’equipe que des lecteurs.

« Multitudes » est une revue culturelle et politique. Elle pourrait faire
sienne, a titre d’exergue, une formule de Michel Foucault qui caracterisait
ainsi son projet :  » J’essaie [… en dehors de toute totalisation, a la
fois abstraite et limitative, d’ouvrir des problemes aussi concrets et
generaux que possible, des problemes qui prennent la politique de revers,
traversent les societes en diagonale et sont tout a la fois constituants de
notre histoire et constitues par elle… »

Prendre la politique de revers, c’est la precisement la charge subversive
des mouvements de la societe. Ce que « Multitudes » entend explorer comme
pratique theorique, comme ontologie, comme materialisme dans la pensee. La
fuite, la defection, l’exil, la resistance ne sont pas le fait abstrait
d’une raison critique qui dit toujours non. Ils construisent un espace
d’affirmation positive. L’alternative est le pouvoir constituant de la
transformation en acte : dans la culture, dans la theorie, dans la
politique.

« Multitudes » est ne du desir de reconduire une communaute de pensee qui
s’etait constituee un temps autour de la revue « Futur anterieur ». Celle-ci
avait permis de respirer un peu dans l’atmosphere etouffante de ce que Felix
Guattari nommait  » les annees d’hiver « . Mais le Futur anterieur est le
temps du virtuel revolu, et le present nous semble comporter aujourd’hui une
charge de subversion bien plus joyeuse que la seule nostalgie. Dans un monde
pretendument desenchante, ou s’identifient politique, gestion et spectacle,
nous faisons le pari de creer une revue pour un temps post-communiste,
post-socialiste et post-liberal. Nous ne sommes ni la gauche
sociale-liberale, ni la gauche nationale-republicaine que le  » souverainisme
 » rapproche de la droite reactionnaire. Nous ne sommes pas non plus cette  »
gauche de la gauche  » qui s’arrete a la critique perpetuelle des formes de
la domination.

A la prescription de la revolte sur fond de ressentiment, « Multitudes »
prefere l’affirmation resistante et constituante de ses modes d’existence
multiples. La domination absolue n’a jamais existe, et n’existe toujours
pas. Partout s’inventent les idees, les gestes, les paroles, les groupes et
les minorites, qui echappent a sa mythologie mortifere. C’est cette option
vivante qui aujourd’hui nous rassemble.

La formule de la revue

La revue « Multitudes » comprend six rubriques regulieres sur 224 pages (au
format 145 x 210). En tete presente de facon raisonnee chaque numero.
Majeure consacre un dossier compose d’articles ou d’etudes sur un meme
theme, de facon a atteindre une masse critique. Inserts ouvre un espace
particulier aux interventions de la redaction internationale et europeenne
de la revue. Hors champ accueille des textes de debats, ou rompant avec
l’ecriture trop serieuse des revues de sciences humaines. Mineure traitera
un theme, dans une dominante disciplinaire toujours differente de Majeure,
par des textes plus courts et incisifs. Liens comprendra des articles
signaletiques, des adresses renvoyant a l’Internet, ainsi que des recensions
de livres groupes. Icones debute par la couverture en quadrichromie, et se
poursuit en noir et blanc sur une trentaine de pages, donnant carte blanche
a des createurs qui pourront s’exprimer comme ils le desirent, par textes,
images.

« Multitudes » paraitra quatre fois l’an, en octobre, en decembre, en mars et
en mai, aux editions Exils. C’est egalement un site web  » « Multitudes » On
Line  » (www. samizdat. net/ »Multitudes »). « Multitudes » ne sera donc pas
simplement une revue, mais aussi un lieu electronique original, dont le
contenu evolutif enrichira la lecture de la revue. Plus qu’un simple
archivage, l’edition  » on line  » aura sa vie propre, croisant parfois, mais
pas toujours, la revue materielle. La lecture de « Multitudes » sera donc au
moins double, et en tout cas inachevable, meme entre deux parutions. Textes
en langue originale, traductions, appels a contribution, documents de
travail, espaces de discussion specifiques : le developpement du site
dependra autant de l’equipe que des lecteurs.