Archives du mot-clé psychanalyse

L’histoire commence en 1996 au Congo-Brazzaville. Mon ami Titi Nganga m’y a offert un vieux morceau de tissu en raffia, un Nchakokot, sur lequel on avait cousu des morceaux de tissu venu d’occident. Je fus immédiatement surpris de cette intrusion décorative inattendue. En examinant attentivement l’envers de la pièce, j’ai remarqué que chaque morceau de […]

Introduction

Comment, et surtout pourquoi, parler aujourd’hui de « la nature » ? Il est souvent fait comme si le terme était discrédité depuis longtemps, comme si Victor Hugo et Karl Marx avaient été intériorisés, comme s’il y avait toujours de « l’histoire » (des interventions humaines, des rapports sociaux, des luttes politiques) derrière ce qui nous apparaissait comme « naturel ». On […]

La disparition du corps   Cécile Bourne Farrell : Tu sembles très intéressée par la disparition du corps durant la guerre d’Irak et la façon dont certains auteurs comme Paul Virillo dans Esthétique de la disparition ou Werner Herzog, en 1991, Lessons of Darkness, évoquent chacun la disparition des corps. Jananne Al-Ani : Un des moments les […]

De quoi parlons-nous à travers les références actuellement omniprésentes à « la crise » ? Et surtout : de quoi ne parlons-nous pas quand nous parlons de « la crise » ? Multitudes a ouvert ses pages à des auteurs très divers pour esquisser quelques réponses, qui figurent ici sous la forme d’un abécédaire : une suite d’entrées plus ou moins brèves qui visent à prendre […]

André Gorz n’avait pas seulement une conception politique de l’écologie qui nous relie à l’histoire et aux luttes sociales, il proposait une véritable alternative écologiste au service de l’autonomie individuelle. S’il a pu paraître trahir son camp plusieurs fois, c’était à chaque fois pour y être plus fidèle malgré tout. Sa critique de l’aliénation du travail l’a mené à vouloir sortir du productivisme salarial grâce au revenu garanti et des « cercles de coopération », avant peut-être le règne de la gratuité dans l’économie immatérielle…

Not only did André Gorz have a political conception of ecology that links it to history and social struggles, he also proposed a full-fledged ecological alternative at the service of individual autonomy. Though he may have appeared a traitor to his own camp on several occasions, it was always to remain faithful over the long run. His critique of the alienation of labor led him to look for an exit from salaried productivism in the forms of guaranteed income and « cooperation circles » — perhaps as a prelude to the free interchange of the immaterial economy…

Depuis l’invention du complexe d’Œdipe, voici un siècle environ, on tient Électre pour son pendant féminin, quoi que Freud lui-même ait pu en penser de son côté, lui qui refusait au sexe féminin le droit de disposer de son propre complexe de marquage sexuel. Électre est le mannequin auquel Œdipe est suspendu comme le manteau au portemanteau.

For about a hundred years since the invention of the Oedipus complex, Electra stands for its feminine counterpart even though Freud would not have it thus established because he granted the female sex no claim to its own sexuality-marking complex. Electra is the mannequin on which Oedipus hangs like a coat on a coatrack.

Se fondant sur le constat que la psychanalyse est une pratique de la société bourgeoise capitaliste occidentale, l’auteure propose d’instruire la place de l’argent dans la circulation pulsionnelle. Pour elle, la pratique de la psychanalyse est un rapport marchand dont l’argent est au centre des échanges et continuer à faire semblant de l’ignorer serait une erreur non seulement politique mais aussi technique. Dans une deuxième partie, elle rend compte de ce qu’elle entend dans les consultations « travail » qu’on lui adresse. Elle montre que leurs plaintes désespérées ou enragées masquent mal des malhonnêtetés, des mensonges, des arnaques en tous genres dont ils ne réussissaient plus à être dupes. Elle prétend qu’une analyse économico-politique de leur trajet avec l’aide d’un clinicien est le meilleur moyen de transformer cette angoisse en embarras afin que leur vie redevienne vivable.

« Be happy! »
Assuming the fact that psychoanalysis is a Western capitalistic bourgeois social practice, the A. proposes to study the status of money in pulsional circulation. Analytic practice is a merchandized relation, where the exchanges are focused on the money, and to ignore this fact is a mistake, both politically and technically. The A. further gives an account of the hearings at her « work » referred consultations, showing how the patients’ desperate or angry complaints are only a cover for various dishonesties, lies, and scams they won’t accept anymore. He claimis that an economico-political analysis of their career with the help of a clinicist is the best way to turn anxiety into mere embarrassment in order to make their lives livable again.

En marchant avec une multitude de spectres prismatiques

Une longue histoire relie le développement des technologies médiatiques aux ruminations sur les spectres et les fantômes. Les manifestations de rue du « printemps érable » à Montréal ont permis de revivre cette histoire en condensé : les spectres y sont apparus, dans l’ombre du simulacre de gouvernement avec son attirail de loi spéciale, de propagande mass-médiatique et de répression, dans une expérience glorieuse du temps réel. Cette expérience a surtout permis de faire apparaître d’autres spectres, prismatiques, rigolards et libérateurs, à mi-chemin entre les potentiels inédits des nouveaux médias et la vieille pratique de marcher dans une rue ensemble.

Walking among
a Multitude
of Prismatic Specters
A long history links the development of new technologies of communication with specters and ghosts. The street demonstrations which took place in Montreal in the spring of 2012 have condensed this history: old ghosts of a simulacrum government have appeared, with their special laws, mass media propaganda and repression. But this ghostly experiment in real time has also set free other types of specters, prismatic, hilarious and liberating, in the converging point where the unprecedented potentials of new media meet the old practice of walking together in the street

Comme des poissons dans l’eau
Les ancêtres de la téléréalité, comme l’émission américaine Candid Camera, ont su très tôt mobiliser un charisme de la réalité qui magnétise aujourd’hui un nombre croissant de nos contemporains. Ces pratiques télévisuelles se sont développées en étroite interaction avec les expérimentations faites sur la psychologie sociale et l’hypnose, révélant une convergence entre sciences, technologies médiatiques et mécanismes de pouvoir que cet article s’efforce de faire apparaître dans ses dimensions à la fois historiques et théoriques.

Like Fish
in the Water
Pioneers of Reality TV, like the producers of Candid Camera in the 1950s, soon learned to activate a charisma of reality which continues to magnetize an increasing number of our contemporaries. Such TV shows have been developed in close interaction with experiments in social psychology and in hypnosis. A major synergy took place between the social sciences, media technologies and power mechanisms, a synergy this articles attempts to analyze in its historical as well as theoretical implications.

Traiter les données

entre économie de l’attention et mycélium de la signification
Le traitement des big data (bases de données de grosse taille) pose un défi à nos intelligences collectives. Il nous contraint à inventer une autre économie de l’attention, à redéfinir la notion de « pertinence » (et d’impertinence), à nous doter d’une conception plus fine, plus souple et plus vivace de la « signification ». Cet article suggère que c’est du côté de la façon dont la littérature gère la polysémie que nous devrions chercher de quoi faire face à tous ces défis.

Managing data, between the attention economy and the mycelium of making sense
Processing big data challenges our collective intelligence. We need to invent an attention economy, redefine the notion of “relevance”, and devise a finer and broader conception of “meaning” and “sense”. This article suggests that the way literature “manages” polysemy could inspire us in facing such challenges.

Résister à la modélisation et à la modulation de la vie psychiqueResituées dans le contexte du pouvoir pastoral théorisé par Michel Foucault, où le récit de soi fait fonction de technique de gouvernement, de nombreuses
contre-fictions méritent d’apparaître comme des archives d’un combat contre soi-même. Le changement de nom chez Genesis P-Orridge, la prise de drogue
chez William Burroughs, la danse épileptique chez Ian Curtis ou l’érotisation des accidents de la route chez James Ballard sont autant de contre-conduites
mobilisant la fiction pour opérer une transformation de soi de l’auteur et du lecteur-spectateur. Ces contre-fictions existentielles à vocation exemplaire constituent des résistances au contrôle, des actes de courage ouvrant un monde risqué qui échappe aux prévisions du système.

Counter-fictions of the Self

Resisting modelisation and modulation

Set against the background of Foucault’s pastoral power, where stories of the self are techniques of government, many counter-fictions deserve to appear as archives of a struggle against oneself. Genesis P-Orridge’s change of name, William Burroughs’s use of drugs, Ian Curtis’ epileptic dancing or James Ballard’s depiction of the eroticization of car crashes are to be seen as existential counter-fictions with exemplary value, as counter-conducts designed to resist control, as acts of courage opening to a risky world.

Fictions, mythes et hallucinationsStorytelling et autres histoires à consommer debout : les fictions du capital semblent se caractériser par une forclusion du fond nocturne de l’imagination. Testant sur ce point l’idéalisme allemand, j’appelle imagination crépusculaire ce qui préside à la formation des mondes, aux créations mythologiques comme aux œuvres cinématographiques. Si les fictions du capital savent exploiter certains effets de cette imagination, elles ne sont pas en mesure d’en libérer la charge – qu’il nous revient d’endosser, esthétiquement et politiquement, au nom d’une économie psychique de la contribution imaginative laissant une place à la passivité comme au sans-image.

Imagination at Dusk

Fictions, Myths and Hallucinations

Storytelling and other unbelievable stories: the fictions of capital seem to be characterized by a foreclosure of the dark essence of imagination. Rebounding non German idealism, I call twilight imagination that which governs the formation of worlds, mythological creations and cinematographic
works. If the fictions of the capital know how to exploit some of the effects of imagination, they are not able to release its load. e have to aesthetically and politically take responsibility for this load in the name of a psychic economy of imaginative contribution leaving a place to passivity and darkness.

Interspécificité

L’artiste, du duo Art Orienté objet, retrace ici l’origine, le déroulement et les conséquences de la performance biotechnologique artistique «Que le cheval vive en moi» : une autoinjection de sérum de sang de cheval. Cette expérience radicale, abordée ici d’un point-de-vue autant artistique que psychologique et anthropologique, interroge frontalement la responsabilité individuelle à travers la notion d’altérité. Elle propose un élargissement de la définition de conscience humaine par une tentative de perception de l’extra-humain, animal en particulier.

Interspecificity – On “May the Horse Live in Me”

Marion Laval-Jeantet (artist of the duo Art Object oriented) explains the origin, the development and the consequences of the artistic biotechnological performance “May the Horse Live in Me”: an injection of horse’s blood. This radical experiment questions the individual responsibility through the notion of otherness, proposing an enlargement of the definition of human consciousness on trying to get a perception of the extra-human, especially the animal.

Daniela Cesoni, psychologue italienne, nous fait partager à travers son parcours franco-italien en « rhizome » des années 70 à nos jours, ses expériences en termes de suivi et de prévention des addictions aux drogues : de son travail sur la dés institutionnalisation en Italie, à sa pratique de la méthode de la Recherche-Action-Participative, en France à partir des années 80, dans le cadre de l’association qu’elle crée : Drogues et Société. Méthode qui consiste à adapter les interventions et les services aux demandes et aux besoins des usagers.

I must confess… A franco-italian experience of prevention in Drugs Addiction

Daniela Cesoni, Italian psychologist, shows her journey through the Franco-Italian experience in “rhizome” started in the 70s and until today, her practice in terms of prevention in drug addiction: her work on the “dés institutionnalisation” in Italy, her practice of the method concerning Research-Participatory Action, and in France from the 80’s, in the association she creates: Drogues et Société. Method that is an adaptation of the interventions and services to the demands and needs of users.

L’art hybride n’est pas un art total, c’est un art mineur. Sa vigueur consiste dans le contraste entre les ressources hétérogènes qu’il met en symbiose. Hybride par excellence, la bande dessinée trouve dans le thème des mutants un emblème de sa propre forme. Par sa structure rythmique, elle donne une image de l’adolescence dans son polymorphisme. Chef d’œuvre de l’art mineur, Black Hole de Charles Burns illustre cette adéquation entre forme et contenu. La « peste des ados » est un modèle du devenir dans son ambiguïté à l’égard du pouvoir.

The Teen Plague

Hybrid art is not a total art, it is a minor art. Its vigor consists in the contrast between the heterogeneous resources it puts in symbiosis. As a typical example of hybrid art, the comic strip finds in the theme of mutants an emblem of its own form. Through its rhythmical structure, it gives an image of teen-age in its polymorphism. As a masterpiece of minor art, Black Hole by Charles Burns illustrates this adequacy between form and content. The “Teen Plague” is a model of becoming in its ambiguity towards power.

C’est sous une plume qui courre et raconte les expériences d’une jeune personne rencontrant la philosophie et les brèches dans les livres de Guattari que se déroule cet article aux accents d’incertitudes, de questionnement et d’émoi.

Transborder Emotions

It was under a pen hounds and recounts the experiences of a young person encountering the philosophy and the gaps in the records of Guattari in this article that the accents of uncertainty, questioning and turmoil.

Première publication in La Revue Internationale des Livres et des Idées Web, 01.06.2010, http:www.revuedeslivres.net/articles.php?idArt=535&page=actuEduardo Viveiros de Castro, Métaphysiques cannibales, PUF, coll. MétaphysiqueS, 2009, 216 pages. ISBN : 978-2-13-057811-6. Le troisième volet de « Capitalisme et schizophrénie » vient de paraître. C’est ainsi qu’on pourrait qualifier le plus justement cette première parution en français d’un auteur hélas trop […]

La sociologie de l’École de Francfort Alexander Neumann La Théorie critique est à nouveau portée par des vents ascendants, comme à chaque période de crise historique, lorsque les certitudes pontifiantes d’hier cèdent le pas à une troublante quête de sens. Une alliance historique faite de staliniens, de conservateurs et de marchands avait longtemps réussi à occulter, en France, […]

Alors que la biodiversité se réduit chaque jour davantage et que la pollution et la finitude des ressources font peser de lourdes menaces sur l’avenir de nos enfants, il nous faut d’urgence réinventer tant de choses que cela ne pourra se faire sans un effort créatif sans précédent. Pour relever les défis pressants du XXIe […]

Aux Prairies Ordinaires : Les Années d’Hiver, de Félix Guattari

Félix Guattari, Les Années d’Hiver, Les Prairies Ordinaires, 2009, 17 Eur. La réédition des Années d’hiver, épuisé depuis presque vingt ans, répond à plusieurs motifs qui sont autant de nécessités, théoriques et politiques. Plus que l’argument d’une puissance à contretemps des vraies pensées critiques, on pourrait simplement faire valoir la stupéfaction que suscitent ces quelques […]

Cet article présente une tentative, incertaine, de parler de la révolte de décembre en Grèce en général et sur la scène, tumultueuse, d’Athènes en particulier. Quelques considérations critiques, « cliniques » et politiques sur l’extrême-gauche sont suivies du désir de se déplacer vers les marges et les minorités. L’attention n’est pas moins portée aux « politiques de l’expérience » telles que le féminisme, qu’à diverses manifestations singulières du désir inconscient (Guattari).

Abstract
This is an uncertain attempt to talk about the revolt of December in Greece and within the Athens tumultuous scene in particular. There are a few critical, “clinical” and political considerations about Left-wing politics, along with a desire for displacement to the margins and minorities. We document the emergence of “politics of experience”, feminism in particular, as well as various manifestations of unconscious desire (Guattari).

J’aimerais souligner ici ma dette à l’égard de la pensée de Guattari en traquant quelques étapes des échanges que nous avons eus autour de mes recherches de terrain auprès des Aborigènes d’Australie. Guattari est souvent cité avec Deleuze par les anthropologues de langue anglaise (particulièrement en Océanie) et ignoré voire rejeté par une génération d’anthropologues français. L’articulation de territoires existentiels avec différents systèmes de valorisation et d’auto-affirmation ontologique est à mon avis une clef essentielle pour analyser de manière anthropologique n’importe quel processus de resingularisation du rapport aux lieux dans un univers contemporain d’interactions globalisées.

In this article, I’d like to account for my debt towards Guattari’s thought, by tracking the main phases of our exchanges related to my fieldwork in Australia. Guattari is often cited (along with Deleuze) by English-speaking anthropologists but he is often ignored, or rejected, by a certain generation of French anthropologists. The articulation of existential territories with different systems of valorization and of ontological self-affirmation is in my view an important key in our effort to analyze from an anthropological point of view processes of re-singularization and re-location in our current universe of globalized interactions.

Petit à petit, Guattari a forgé un ensemble d’outils à même de soutenir chacun dans son désir d’échapper à l’injonction capitaliste, en s’appuyant sur ses passions, sur les actions auxquelles il participe, sur les universaux culturels qu’il reconnaît, et sur les flux libérés à la surface de la terre par l’aventure humaine. Le sujet, mis à distance de l’impuissance que la centralité de son moi engendrait, développe sa réflexion et la capacité d’action dans une infinité de situations différentes. Ces outils viennent de la psychothérapie institutionnelle et de la psychosociologie dans un premier temps ; puis Guattari se tourne vers des sémiotiques non limitées par l’effondrement des « lieux de parole », sensible depuis 1975 ; enfin il invente les « cartographies schizoanalytiques » et jette les bases de l’« écosophie ».

Guattari has progressively designed a set of tools capable of helping everyone escape from capitalist injunctions, finding support in affects, in participative action, in cultural universals and in the flows freed by the human adventure on the surface of the planet. The subject, distanced from the powerlessness generated by a central ego, develops her reflection and agency in infinitely diverse situations. He drew such tools, first, from institutional psychotherapy and psycho-sociology, later, from a form of semiotics not limited by the collapse of the « loci of speech », which finally led him to invent schizo-analytic mappings and to prepare the ground for « ecosophy ».

Quand Guattari définit l’inconscient comme productif et non représentationnel, quand il le renvoie à l’Agencement d’Énonciation et, surtout à la fin de son œuvre, quand il l’aborde à partir du thème de la chaosmose, il opère une radicalisation croissante dans le rapport dudit inconscient au dehors, un effort de prolifération, de molécularisation et une infinitisation incessants qui le redessinent entièrement.

When Guattari defines the unconscious in terms of production rather than representation, when he speaks of enunciative agencement and when, in his latest writings, he approaches it from the point of view of « chaosmosis », he radicalizes the relation between the unconscious and its outside, and he provides a new conception based on proliferation, molecularisation and infinitisation.

Dans un tir groupé de livres publiés de 1972 à 1979, Psychanalyse et Transversalité (1972), La Révolution moléculaire (1977) et L’Inconscient machinique (1979), Guattari élaborait une typologie des systèmes sémiotiques utilisant un vocabulaire conceptuel hybridé de Peirce et Hjelmslev. En lisant ces trois livres en parallèle, je voudrais étoffer la sémiotique a-signifiante en la mettant en relation avec une ligne info-technologique sur le phylum machinique inspirée de l’un des exemples préférés de Guattari quant à la sorte de semiosis mise en jeu par les signes a-signifiants : les cartes bancaires. La nouveauté apportée par Guattari consistait à développer les signes a-signifiants dans une typologie des classes de signes mais en tenant compte du problème de la relation entre les dimensions matérielles et sémiotiques à l’ère de l’informatisation mondialisée.

In a cluster of books published originally in 1977, the two editions of La Révolution moléculaire, and L’Inconscient machinique (1979), Guattari elaborated a typology of semiotic systems framed in a Peirce-Hjelmslev hybrid conceptual vocabulary. Reading across these three books I want to flesh-out a-signifying semiotics in relation to an infotech strand on the machinic phylum inspired by one of Guattari’s favourite examples of the kind of semiosis put into play by a-signifying signs : credit and/or bank cards. Guattari’s innovation was to develop a-signifying signs in a typology of sign types but with respect to the problem of the relationship between material and semiotic dimensions in the age of planetary computerization and globalization.

Au prétexte qu’il fut anti-œdipien, on a cru Guattari ennemi de la psychanalyse. Mais son projet est antinomique de sa réputation. Plutôt que de réagir, de polémiquer ou de détruire, il aimait échafauder et construire. Son œuvre et son militantisme cherchaient à donner toute son ampleur à l’invention freudienne du Désir inconscient, à en étendre le concept, en déployant sa portée dans le champ thérapeutique, la pensée philosophique et l’action révolutionnaire.

Under the pretext of being « anti-Œdipal », Guattari has been portrayed as an enemy of psychoanalysis. His project, however, is antinomical to this reputation. Rather than polemics and denunciation, he delighted in invention and promotion of new ideas. His work and his activism attempted to give its full scope to the Freudian invention of an unconscious desire : he tried to unfold its implication in the therapeutic field, in philosophical thinking and in revolutionary action.

Lacan a manqué l’occasion de relier le concept d’objet « a » aux analyses marxistes de la production, de la reproduction et de la consommation dans l’économie politique, et scotomisé ainsi les formes possibles de l’« énonciation sociale » qui seraient susceptibles d’agir comme vecteurs de l’action politique, tout particulièrement dans les périodes de bouleversement technologique. Le capitalisme industriel, une fois mis en marche, génère des sujets déterritorialisés, et à travers une alternative constante entre déqualification et requalification professionnelle, engendre de nouvelles formes machiniques (en principe universelles) de subjectivité. Lacan avait découvert le mécanisme mais il n’avait pas su déployer ses conditions historiques et ses implications politiques. Guattari suggère que l’orientation générale des institutions sociales s’est radicalement transformée avec l’expropriation capitaliste des bénéfices de la révolution industrielle.

Lacan himself ends up missing the opportunity to relate his notion of the objet petit a to Marxist ideas about production, reproduction and consumption in political economy, and therefore scotomises the possible forms of « social enunciation » that could act as vehicles for political agency precisely during periods of technological revolution. Industrial capitalism, once set in motion, generates deterritorialised subjects, and through the very process of constant de-skilling and re-skilling, engenders new, in principle universal, machinic forms of subjectivity. Lacan had discovered the mechanism, but had not yet unfolded its historical conditions and political implications. Guattari suggests that the entire direction of social institutions has been radically transformed as a result of the capitalist expropriation of the results of the industrial revolution.

Sans doute Guattari n’est-il pas le seul penseur des générations de l’après-guerre à faire du sujet le résultat d’une production sociale, d’une interpellation : Lacan et Althusser, Deleuze et Foucault poussaient eux aussi leurs avancées théoriques en ce sens. Mais Guattari procède à la dissolution de toute conception individuelle du sujet selon un axe politique et analytique qui n’est pas réductible aux propositions de Lacan, avec lequel il prend très nettement ses distances, ni même à celles de Deleuze, avec lequel il édifie amicalement et généreusement une belle œuvre collective. En réalité, Guattari ouvre un champ problématique avec des opérateurs conceptuels tout à fait neufs et singuliers, qui conjuguent les apports de Marx, de Sartre et de Lacan.

Guattari is not the only thinker of the post-WWII generation who treated « the subject » as the result of a social process of production (an interpellation) : Lacan and Althusser, Deleuze and Foucault were heading in the same direction. Guattari, however, tends to dissolve any individualistic conception of the subject along a political and analytical axis which is not reducible to Lacan’s positions, from whom he clearly distances himself, nor to Deleuze’s, with whom he elaborates a collective work full of friendship and generosity. As a matter of fact, Guattari opens a new and singular field of problematization, with fresh conceptual operators drawn from Marx and Sartre as well as Lacan.

Comment atteindre à cette pratique théorique polyphonique qui est celle de l’agencement collectif d’énonciation ? Des concepts créés par Félix Guattari, c’est celui qui obéit peut-être le mieux à son attention « éthico-politique » de toujours pour les mutations existentielles portées par les nouveaux contextes historiques. Deux journées d’études organisées à Londres à l’Université Middlesex dans le cadre […]